Infos dernières

Des sociétés mixtes algéro-iraniennes pour la gestion et l’entretien des routes

L’Algérie et l’Iran ont l’intention de créer des sociétés mixtes dans le domaine de l’entretien, la surveillance et le contrôle des routes et des autoroutes, a indiqué mercredi à Alger le ministre des Travaux publics, Abdelkader Ouali.

A l’issue de son entretien avec le ministre iranien des Routes et de l’aménagement des villes, Abbas Akhondi, M. Ouali a déclaré à la presse que l’Algérie voulait tirer profit de l’expérience iranienne dans ce domaine à travers la création de sociétés mixtes.

Il faut savoir que le ministre iranien est en Algérie dans le cadre de la visite de deux jours du Premier vice-président iranien et qui verra la tenue de la Haute commission mixte algéro-iranienne.

“L’Algérie a réalisé plus de 23.000 km d’autoroutes. Ce que nous intéresse avec les Iraniens, c’est de développer les moyens d’entretien et de surveillance électronique des routes”, a précisé M. Ouali. Il a ajouté que ces sociétés seraient régies par la règle 51/49 relative à l’investissement étranger en Algérie.

“Nous allons commencer à partir de janvier prochain à établir un nouvel agenda pour la concrétisation de cette coopération bilatérale et à la renforcer davantage”, a encore dit le ministre qui a promis à son homologue iranien de veiller personnellement à l’aboutissement de ces partenariats.

Pour sa part, le ministre iranien Abbas Akhondi a fait part de la volonté et de l’engagement de son pays à consolider la coopération économique avec l’Algérie, en particulier dans le domaine des routes.

“Nous sommes disposés et prêts à partager notre expérience avec nos frères Algériens, que ce soit dans ce le secteur routier ou autre”, a-t-il indiqué.

(APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*