Infos dernières

Quand l’industrie automobile utilise une technologie développée pour les smartphones

Apparu en 2007 dans le milieu de l’électronique grand public, et principalement utilisé dans les smartphones et tablettes, le Gorilla Glass est un matériau plus léger, plus résistant aux rayures qu’un verre classique. C’est en ce sens que le constructeur automobile Ford vient d’annoncer que “pour la première fois dans l’industrie automobile, la toute nouvelle Ford GT accueillera l’innovante technologie des verres Gorilla hybrides de Corning”.

Ce vitrage qui sera utilisé sur le pare-brise et le capot moteur arrière de la Ford GT, se compose comme le pare-brise feuilleté des automobiles traditionnelles de différentes couches.

Il faut savoir que le verre Gorilla a trois couches distinctes: un verre trempé pour l’intérieur, une couche intermédiaire en thermoplastique et un verre recuit pour l’extérieur. Le vitrage feuilleté traditionnel mesure entre 4 et 6 millimètres d’épaisseur, alors que les fenêtres Gorilla hybrides varient entre 3 et 4 mm, soit 25% à 50% plus mince que le vitrage feuilleté traditionnel, pour une solidité égale ou supérieure. “Cette baisse remarquable de l’épaisseur permet de réduire considérablement le poids de chaque pièce vitrée”, lit-on dans un communiqué. Le résultat est un pare-brise et un capot moteur arrière environ 32% plus légers que ceux des véhicules concurrents, correspondant à un gain supérieur à 5 kg au total sur des zones très favorables au centre de gravité. Pour autant, il a été testé dans des conditions routières difficiles et a dû faire face à l’assaut de projectiles en tout genre, à des renversements et des essais en soufflerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*