Infos dernières

Importation de véhicules: Les quotas attribués très prochainement

Saïd Djellab, président du secrétariat du comité interministériel chargé des délivrances des licences d’importation et d’exportation, a fait savoir hier, en marge des débats du forum des chefs d’entreprises (FCE), que le comité interministériel entamera dès cette semaine l’examen des demandes des concessionnaires. «Le comité chargé des délivrances de licences n’a pas chômé. Nous avons travaillé durant les deux derniers mois sur la répartition des quotas des contingents tarifaires agricoles originaires de l’UE, du ciment et du rond à béton (…). Dans les prochains jours, nous examinerons les dossiers des concessionnaires», a-t-il tenu à préciser. Le comité, poursuit-il, respectera les délais réglementaires fixés à deux mois à partir de la date de clôture de l’opération du dépôt des dossiers (3 février 2016). «Nous rendrons public les résultats vers fin mars ou début avril», a affirmé le même responsable. Le quota des importations des véhicules sera attribué à ces concessionnaires en fonction de ce que représentait, en pourcentage, la part qu’ils avaient l’habitude d’importer par rapport aux importations globales annuelles des véhicules. Le contingent des véhicules concerne ceux destinés au transport de dix personnes ou plus (chauffeur inclus), les véhicules de tourisme et autres véhicules automobiles principalement conçus pour le transport des personnes (y compris les voitures de type «break» et les voitures de course) et les véhicules automobiles pour le transport de marchandises. Les engins tels que les camions et tracteurs que certains professionnels importent pour le propre fonctionnement de leur entreprise, ne sont pas concernés par le dispositif des licences.

Plus de 80 demandes ont été déposées durant l’opération de dépôt des dossiers pour bénéficier des contingents quantitatifs à l’importation des véhicules fixé à 152.000 unités pour l’année 2016, a encore indiqué Saïd Djellab. «Nous avons reçu plus de 80 demandes. Mais ce n’est pas tous les opérateurs qui répondent aux critères exigés par la réglementation», a déclaré à l’APS, M. Djellab. Il s’agit, à titre d’exemple, d’opérateurs n’ayant pas d’agrément, ceux qui font les multimarques ou encore des agents agréés. «Nous travaillerons uniquement avec les concessionnaires qui sont agréés par le ministère de l’Industrie», a-t-il insisté. Interrogé sur la probabilité de revoir à la hausse le contingent de véhicules fixé fin janvier à 152.000 unités pour l’année 2016, M. Djellab était formel : «La question n’est pas posée du tout. Les 152 000 unités seront réparties durant la semaine prochaine», a-t-il encore indiqué, ajoutant que la périodicité de la licence s’étalera sur une durée de six mois qui peut être prolongée. «Si le concessionnaire n’arrivera pas à importer tout le quota qui lui a été attribué durant cette période, il pourra demander une prolongation de la validité, il faut qu’on reste souple», a-t-il rassuré.

(APS/DZMOTION)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*