Infos dernières

Le contrôle technique coutera 1.300 dinars en 2017

C’est le tarif que devront payer les automobilistes qui passent par ce service pour effectuer un controle technique sur leur véhicule particulier. Comme pour les VP, les autres véhicules subiront une augmentation de 30% par rapport aux tarifs actuels.

A une question sur les prix des prestations de contrôle technique des véhicules qui devraient augmenter de 30% à partir de 2017, M. Laghrieb, DG de l’ENACTA,  a indiqué que cette révision à la hausse était inéluctable étant donné que ces tarifs n’ont pas connu de changement depuis près d’une quinzaine d’années.

Par ailleurs, un système informatique de contrôle technique de véhicules sera introduit en 2017 pour améliorer la qualité du contrôle et réduire l’intervention humaine dans ces opérations, a indiqué mardi le directeur de l’Etablissement national de contrôle technique.

L’objectif est d’aboutir à « un contrôle fiable et de qualité à travers la réduction de l’intervention du facteur humain dans cette opération de contrôle », a souligné M. Laghrieb sur les ondes de la Radio nationale.

Selon lui, l’introduction de ce système fait suite à la constatation de pratiques irrégulières de certaines agences de contrôle de véhicules.

Pour lui, seul ce système informatique de contrôle pourra contrecarrer ces irrégularités et les pratiques de « complaisance » et de « favoritisme » menées par certaines agences de contrôle.

M. Laghrieb a aussi fait savoir que 340 agences de contrôle sont en activité au niveau national.

Le même responsable a ajouté que 33 agences ont fait l’objet de fermeture provisoire dont la durée varie entre un (1) et six (6) mois, alors que 87 ont reçu des avertissements et 58 autres ont fait l’objet de mise en demeure.

Pour le personnel contrôleur, l’ENACTA a établi 61 avertissements, 37 retraits provisoires d’agrément et 5 retraits définitifs d’agréments.

(DZMOTION/APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*