Infos dernières

BAIC concrétise un investissement de 800M de dollars en Afrique du Sud

 

La société chinoise Beijing Automotive Industry Corporation (BAIC) a commencé à produire cette semaine dans sa nouvelle usine d’assemblage de voitures en Afrique du Sud.

L’inauguration de l’usine a coïncidé avec le 10ème sommet des BRIC à Johannesburg, en présence des dirigeants du Brésil, de la Russie, de l’Inde, de la Chine et de l’Afrique du Sud.

Le premier véhicule, le SUV compact X25 avec moteur de 1,5 litre, est sorti de la chaîne de production de l’usine située dans la zone de développement industriel de Coega (IDZ) près de Port Elizabeth.

L’usine est une joint-venture majoritaire détenue par BAIC, qui détient une participation de 65%, et par l’État sud-africain Industrial Development Corporation qui contrôle les 35% restants.

Beijing Automotive Industry Corp, ou BAIC, l’un des cinq principaux constructeurs automobiles chinois, devrait avoir une capacité de production annuelle de 50.000 unités dans son usine en Afrique du Sud d’ici la fin de 2019, a déclaré son haut dirigeant.

L’usine est une coentreprise entre BAIC et la société de développement industriel de l’Afrique du Sud, avec un investissement prévu de 800 millions de dollars.

BAIC vise à fournir des automobiles, y compris des véhicules de tourisme, des camions et des SUV, à partir de cette usine de fabrication, non seulement au marché sud-africain, mais à toute l’Afrique à long terme.

Xu Heyi, président de BAIC, a déclaré que l’usine a généré 1.500 emplois dans la première phase et devrait en créer 2.500 supplémentaires d’ici la fin du projet.

L’usine située dans la zone économique spéciale de Coega a été lancée en août 2016. Elle devrait avoir la capacité d’assemblage, de peinture et de soudage d’ici la fin de 2019.

“Nous devrions tirer pleinement parti des opportunités qui nous attendent et des avantages comparatifs pour parvenir à une situation gagnant-gagnant”, a déclaré Xu lors de la cérémonie de célébration de l’événement.

Le président de l’IDC, Busi Mabuza, a déclaré qu’en travaillant ensemble, la Chine et l’Afrique du Sud démontrent la valeur que des liens plus étroits et une coopération accrue peuvent apporter.

(source: chinadaily.com et agences)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*