Infos dernières

aCar, une voiture électrique allemande pour l’Afrique

Des ingénieurs allemands ont réfléchi et réalisé un projet de véhicule électrique dédié au continent africain. Ce véhicule utilitaire a été conçu pour s’adapter principalement aux routes rurales africaines.

Selon le site energie-media.com, le projet aCar, initié en 2013 par l’université technique de Munich, en collaboration avec la campagne “Bayern Innovative”, est passé à la phase industrielle. Le projet est aussi soutenu par la Fondation Bavaroise pour la recherche depuis 2015.

Le 14 septembre 2017, l’équipe du projet a informé que la phase industrielle avait été confiée à la start-up Evum Motors pour le compte de l’université technique de Munich.

L’aCar est un véhicule destiné au transport des marchandises et des passagers; et qui a vocation, selon l’équipe en charge du projet, de régler les problèmes de mobilité dans les zones rurales où l’état défectueux des routes, la rareté des véhicules – de quelque sorte que ce soit -, la dépendance à quelques entrepreneurs dans les transports, etc. amènent les personnes vivant dans ces zones à vouloir généralement aller vivre dans les villes pour de meilleures conditions de vie.

“Avec l’aCar, nous avons développé un concept de mobilité capable de résoudre ces problèmes”, explique le professeur Markus Lienkamp, responsable de la chaire de technologie automobile à l’université technique de Munich.

Le concept est un véhicule de deux places pour le transport de marchandises et de passagers, doté de quatre roues motrices, équipé d’une batterie d’une capacité de 20KWh pour une autonomie de 80 kilomètres. La batterie peut être chargée via une prise murale ordinaire de 220 volts pendant sept heures.

La vitesse maximale de la voiture est de 60Km/h. Le véhicule a un poids à vide de 800 Kg et une capacité de charge d’une tonne. Il est équipé de modules solaires montés sur le toit pour collecter l’énergie en journée, avec des feuilles de capteurs solaires en option pour augmenter les capacités de la charge autonome de la batterie.

Le premier prototype du véhicule a été réalisé en mai 2016, puis testé en Allemagne. En juillet 2017, des tests ont eu lieu au Ghana. Selon les chercheurs de l’université technique de Munich, aucun défaut n’a été constaté sur le véhicule, du transport dans un container jusqu’au dernier jour de test au Ghana. “Tout a fonctionné parfaitement”.

Une fois les premiers modèles sur le terrain en Afrique, selon l’équipe du projet, les moteurs électriques et les batteries seront importés dans un premier temps en attendant la constitution d’une filière locale. Sur le long terme, les auteurs du projet envisagent de commercialiser le véhicule “à moins de 10 000 euros”.

L’aCar a été récemment présenté au Salon de l’automobile de Francfort, tenu du 12 au 15 septembre 2017.

(avec energie-media.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*