Infos dernières

Salon de l’automobile de Francfort: Aicon, l’Audi du futur

Audi fait partie des constructeurs automobiles qui fait le plus de progrés dans le développement de systèmes automatisés de conduite. Mais la transition vers les formes les plus avancées de cette technologie ne se produira pas du jour au lendemain, dans quelques années, ou probablement même dans une décennie. Ainsi, le constructeur automobile présente au salon de l’automobile de Francfort, Aicon, un concept car pour souligner les différences entre l’objectif à court terme de l’automatisation conditionnelle et le but final des voitures de luxe entièrement équipées.

L’Aicon montre comment les innovations futures pourraient se combiner dans un véhicule entièrement autonome; En tant qu’étude de conception avancée, il donne un aperçu de «l’automobile prestigieuse de demain qui suscitera les désirs des clients les plus exigeants».

Tout le design de cette grande berline à quatre portes découle d’une vision de l’avenir dans laquelle les voitures autonomes seront présente sur chaque rue et tous les usagers de la route seront connectés. C’est une vision dystopique (imaginaire) pour tous ceux qui apprécient la conduite, car elle purge les commandes redondantes comme le volant et les pédales.

Ce véhicule, entièrement autonome, se passe des instruments conventionnels en faveur d’un tableau de bord simple et d’une cabine conçue pour une «impression d’espace antique». Les sièges avant sont, selon Audi, la réinterprétation automobile de la chaise longue, ils sont rembourrés dans une sellerie matelassée carrée et peuvent pivoter de 15 degrés pour faciliter l’entrée et la sortie. L’Aicon dispose, en outre, de grandes zones de chargement avant et arrière.

Le concept comporte deux moteurs à l’avant et deux autres à l’arrière, pour une puissance de 349 chevaux. Alors que l’idée n’est pas encore en production, le concept d’Audi dispose également de batteries conceptuelles à semi-conducteurs qui sont intégrées sous le plancher pour permettre une autonomie de près de 800 Km sur une seule charge, et avec une charge ultra-rapide de 800 watts, ils seraient capables de récupérer 80% de leur capacité en moins de 30 minutes.

L’Aicon dispose d’un système de traction intégrale Quattro idéale pour en tous temps, l’accent a été mis sur l’ajustement de la suspension est le confort de conduite, avec des ressorts pneumatiques, des amortisseurs et des actionneurs électriques aux quatre roues. Parce qu’il n’y a pas de volant de direction, il n’y a pas d’arbre de direction, et un système compact de direction à roues motrices donne au long Aicon un rayon de braquage exceptionnellement serré de 27,9 pieds. Avec le freinage primaire provenant de la régénération des freins, les freins à friction ont été déplacés à l’intérieur.

La grille hexagonale inversée à un seul cadre est le point commun entre les véhicules électriques à venir d’Audi. Aicon n’a pas de phares conventionnels, conçus sous la forme de champs lumineux à LED qui donnent l’apparence de grands phares, les yeux serrés. Le concept car utilise des animations pour prévenir les piétons et les cyclistes et peut projeter des signaux sur la route. « Si la voiture détecte les passants ou d’autres usagers de la route, la voiture les contacte littéralement et les suit avec ses« yeux » », indique le constructeur allemand.

Les véhicules entièrement autonomes ne nécessiteront plus de projecteurs à longue portée, a noté Audi, car les capteurs laser et radar verront avec fiabilité et très loin. L’accent se concentre donc sur la sécurité des occupants des véhicules et des personnes à proximité. Par exemple, les concepteurs de la marque aux 4 anneaux ont pensé à un mini-drone doté d’une lampe de poche qui se déploie pour éclairer le chemin des utilisateurs après leur sortie du véhicule.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*