Infos dernières

Ain Defla aux avant postes de la lutte contre les accidents de la route

Une campagne de sensibilisation sur les accidents de la route a été lancée, dimanche à Aïn Defla à l’initiative du Centre national de prévention et sécurité routière (CNPSR), a-t-on constaté.

Selon l’APS qui rapporte l’information, des stands montrant notamment les activités de la Protection civile lors des accidents de la route et des sorties sur terrain visant à cerner les points noirs et à observer le travail des services de police et de gendarmerie au niveau des barrages constituent les principaux axes de cette campagne de 4 jours ouverte à la maison de la culture Emir Abdelkader.

L’objectif de cette campagne est notamment d’insuffler une dynamique nouvelle au travail de sensibilisation et de prise de conscience sur l’importance de la lutte contre les accidents de la route, a indiqué le représentant du CNPSR, NouredineTebboul.

M. Tebboul a, dans ce cadre, estimé “capitale” la mise en synergie des efforts des organismes et entités concernés (gendarmerie, police, protection civile, directions des transports, des travaux publics etc…), pour atténuer de l’ampleur de ce phénomène macabre.

Faisant remarquer que la lutte contre les accidents de la route doit constituer une priorité pour la société tout entière, il a fait état d’un programme à long terme visant à ancrer “une véritable culture routière” chez les citoyens.

Relevant l’emplacement “stratégique” de la wilaya d’Aïn Defla, le directeur des transports de la wilaya, Fethi Abderahmane a, de son côté, noté que le choix de cette wilaya pour abriter cette campagne  est notamment motivé par les dernières statistiques révélatrices du nombre d’accidents qui s’y sont produits et des victimes.

Il a, dans ce cadre, signalé que la wilaya d’Aïn Defla  occupe la 8ème position à l’échelle nationale en matière de nombre d’accidents de la route, la 4ème en ce qui concerne le nombre de blessés et la 7ème s’agissant du nombre de décès.

Selon lui, le respect du code de la route et du dispositif visant à assurer une meilleure sécurité routière est un signe de civisme, il a noté que les lois répressives ne suffisent pas “à elles seules” pour mettre un terme au phénomène des accidents de la route.

Située à 145 km à l’ouest de la capitale, la wilaya d’Aïn Defla compte 310 km de routes nationales, 795 km de chemins de wilaya, 1899 de chemins communaux de même qu’elle est traversée par l’autoroute est ouest sur une distance de 104 km.

(APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*