Infos dernières

Une cartographie de transport multimodal va etre mise en service à Alger

Bonne nouvelle pour les usagers des transports en commun d’Alger. Selon l’APS, l’Autorité organisatrice des transports urbains d’Alger (AOTU-A), mettra au courant du mois de mai prochain, à leur profit, une cartographie de transport multimodal (CTM).

Selon Yacine Krim, Directeur général de cette autorité et DG de l’ETUSA: “La cartographie de transport multimodal sera bientôt mise à la disposition de l’ensemble des usagers du transport en commun d’Alger, et ce, au niveau de l’aéroport et de la gare routière d’Alger ainsi qu’au niveau des pôles de transport desservis”, a indiqué M. Krim lors d’une journée d’études sur les transports urbains, organisée par l’AOTU-A, en collaboration avec l’Etablissement de transport urbain et suburbain de la wilaya d’Alger (Etusa).

Selon M. Krim, cette cartographie se veut ainsi un système d’information multimodal devant permettre de fournir des données notamment sur le tracé de tous les moyens de transports disponibles (transport public, métro et tramways d’Alger, téléphérique et train) ainsi que la continuité entre ces moyens de transport.

Cette Autorité, selon son premier responsable, travaille également sur un système de développement d’une application mobile pour rendre disponible cette cartographie de transport multimodal, sur androïde.

Le même responsable a indiqué que l’Autorité organisatrice des transports urbains d’Alger vise aussi, à travers cette initiative à fédérer les cartes de l’ensemble des opérateurs du transport en commun d’Alger, et créer un seul produit.

Il s’agit, selon lui, de l’une des missions principales de cette autorité à savoir assurer l’information au profit du voyageur dans la capitale.

Par ailleurs, l’AOTU-A travaille sur le projet d’interopérabilité des systèmes de billetterie permettant d’unifier les systèmes informatiques des billetteries des différents opérateurs.

Une charte d’interopérabilité sera, à ce titre, approuvée et signée, prochainement, et ce, au niveau du ministère des Travaux Publics et des Transports, a indiqué le même responsable.

Parmi les chantiers lancés par l’AOTU-A figure également l’organisation du secteur privé, a fait savoir M. Krim précisant que l’Autorité a lancé une réflexion dans ce sens.

“Le dossier est ouvert et des discussions devront être entamées avec les organisations syndicales, les propriétaires et les professionnels du secteur pour trouver solutions à la problématique du désorganisation du transport privé en Algérie”, a souligné ce responsable selon qui, des schémas seront, à ce titre, donnés ultérieurement.

Pour rappel, l’AOTU d’Alger a été créée par décret exécutif du 25 avril 2012 qui en prévoit neuf autorités similaires sur le territoire national.

Cette autorité dont la mise en service effective était en 2015, a pour mission, une meilleure coordination et une mise en place d’une politique d’inter-modalité dans le transport.

l’AOTU-A, qui est un projet pilote, agit ainsi sur le terrain pour organiser, réguler, fédérer et coordonner les différents modes de transport.

A ce propos, le Directeur général des transports, Mourad Khoukhi a indiqué à l’APS que cette opération pilote sera généralisée graduellement à d’autres wilayas dont Oran, Annaba, Constantine, Ouargla, Sidi Bel Abbes, etc..

A noter que cette rencontre de deux jours, a vu la participation de plusieurs experts de différents pays (France, Belgique.. ), venus pour présenter leurs expériences notamment concernant la mise en place des AOT.

(avec APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*