Infos dernières

En Algérie le sérieux ne paie pas!

Quel mouche a piqué le gouvernement pour pondre une circulaire aussi aberrante que celle qui fixe le nombre d’intervenant dans le secteur de l’assemblage automobile à 10 sociétés.

Pire, cet oukase élimine des constructeurs déjà bien installées sur le marché, à l’instar de Global Motors Industries (GMI) et GLOVIZ, deux sociétés qui produisent en Algérie les marques Hyundai Truck&Bus et Kia.

Ces deux entreprises et les autres ont investi dans des structures importantes, elles ont recruté et formé des collaborateurs qui se content par centaines et tout cela du fait de l’inconséquence de certains responsables aura été fait en vain! Sans parler du réseau national mis en place!

L’état algérien ne semble pas retenir la leçon des dommage immenses causé au secteur automobile avec la mort programmé, dés 2015, de plusieurs acteurs sérieux de ce milieu. Des concessionnaires, représentants de marques mondiales, ont été forcé de cesser leurs activités à cause de décisions inconséquente. L’instauration de quotas d’importations de voitures et leur attribution à la tête du client a été, en fait, le début de la mort programmée de ces concessionnaires.

Nous ne citerons que l’entreprise ELSECOM qui commercialise en Algérie les marques Ford, Suzuki, Isuzu, etc.. qui a été forcé de se mettre économiquement au ralenti et obligé de se séparer d’un nombre important de collaborateurs. C’est autant de familles qui se voient amputé d’un salaire, combien important en ces temps de crises.

Sans parler du réseau de distribution qui a périclité alors qu’il constituait une importante part d’emplois indirects. Un réseau qui a mis des années à se mettre en place et a atteindre un niveau de qualité répondant parfaitement aux normes internationales. Quel gâchis!

Chez nous, décidément, le sérieux ne paie pas!

On apprend qu’une “contre” directive a été émise et qui ouvre la porte à d’autre constructeurs puis qu’ajournée au 31 janvier 2018. Espérons que la raison a eu gain de cause  sur la bêtise.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*