Infos dernières

Les astuces du samedi: Preparer sa voiture pour un long trajet

Entamer un long trajet en voiture nécessite certaines préparations pour évitez les mauvaises surprises en cours de route. Cette semaine, sur DZMOTION.COM, nous allons vous donner quelques astuces afin, justement, de mener à bien votre voyage et sans encombre.

Il faut en premier, faites passer à votre véhicule un examen minutieux chez un professionnel. Evitez toutefois d’effectuer ce check-up à la veille de votre voyage, mais faites-le plutôt une à deux semaines avant la date prévue de votre départ. Ainsi, si le mécanicien décèle des pannes ou dysfonctionnements sérieux, il aura suffisamment de temps pour y remédier. Si vous attendez le dernier moment pour faire vérifier votre voiture, et qu’un problème est détecté, vous devrez sans doute repousser votre départ ou alors louer un autre véhicule.

Dans tous les cas voici les éléments à vérifier en priorité:

Les feux et rétroviseurs : ces équipements qui vous permettent de voir et d’être vu doivent fonctionner de manière optimale. Remplacez les rétroviseurs cassés, puis nettoyez et réglez correctement ceux qui sont en bon état. Examinez les feux de position, de croisement, d’arrêt et de marche arrière, sans oublier de tester les clignotants à l’avant et à l’arrière. Changez les ampoules grillées ou faibles et les verres brisés.

Les essuie-glace : si vos essuie-glace ne parviennent pas à nettoyer votre pare-brise dès le premier aller-retour, vous devriez les changer, soit totalement, ou du moins installer de nouveaux balais. Testez aussi le jet de liquide nettoyant pour vous assurer qu’il soit bien orienté et que sa puissance soit correcte. Des essuie-glaces en bon état ne laissent pas de traces et ne grincent pas sur le pare-brise.

Les pneus : assurez-vous que vos pneus ne soient pas usés outre mesure, qu’ils adhèrent correctement et qu’ils soient bien gonflés. Faites-en vérifier la pression en vous rendant dans une station-service où ils pourront au besoin regonfler ou au contraire laisser échapper un peu d’air pour que les pneus soient au niveau optimal. Faites aussi examiner votre pneu de secours pour vous assurer qu’il soit opérationnel. Vérifiez par la même occasion que vous disposez des accessoires connexes (cric, clé, triangles de pré-signalisation, etc.)

La batterie : rien de pire qu’une batterie vidée sans opportunité de pouvoir la recharger… Pensez donc à bien contrôler son niveau d’énergie pour vous assurer qu’elle n’ait aucun problème.

Le carburant : En fonction de la consommation de carburant de votre véhicule, vous saurez si un plein du réservoir pourra vous permettre de couvrir la totalité de la distance à parcourir. Dans le cas contraire, vous devrez vous renseigner sur les stations-services présentes le long de la route que vous empruntez. Profitez de ces haltes pour vous dégourdir les jambes, laisser votre moteur se refroidir un peu, utiliser les toilettes, etc. Dans le cas extrême où un réservoir plein ne vous permettrait pas d’arriver à destination et qu’en plus vous ne soyez pas sûr de pouvoir vous réapprovisionner en route, vous pouvez exceptionnellement penser à embarquer avec vous un bidon homologué pour le transport de carburant inflammable. Gardez cependant à l’esprit que pour des raisons de sécurité cette solution n’est pas la plus souhaitable.

Les niveaux d’huile : Portez votre attention sur les niveaux de l’huile, du liquide refroidisseur, du liquide de freins.

La trousse d’urgence : Embarquez aussi dans votre voiture une trousse d’urgence.

Conseils pratiques:

Vérifiez que vous avez avec vous tous vos papiers ainsi que ceux du véhicule, y compris l’assurance, la carte grise et la visite technique. Prévoyez à l’avance l’itinéraire que vous allez emprunter et renseignez-vous sur la présence de barrages routiers, de travaux de voirie, etc. Pensez à prévoir un trajet alternatif, comme solution d’urgence si la route était impraticable. Si vous le pouvez, pour les trajets particulièrement longs, préférez voyager avec un autre conducteur possible / adulte sachant conduire. Il/elle pourra vous relever lorsque la fatigue se fera sentir, ou si vous veniez à vous sentir mal. Avant de prendre le départ, reposez-vous afin d’être frais et dispo. Si le voyage dure plus de trois heures, prévoyez de petits arrêts pour vous reposer. Prenez également avec vous des casse-croutes énergétiques, de l’eau potable et des médicaments usuels, comme de l’aspirine, pour parer aux petites urgences. Si vous n’êtes pas absolument certain de pouvoir acheter à manger en route, prévoyez toujours un repas froid et des aliments à longue conservation. Si vous voyagez avec des enfants, vérifiez avant le départ qu’ils n’ont pas besoin d’utiliser les toilettes et qu’ils n’ont ni faim ni soif. Cela vous évitera des arrêts intempestifs. Pour finir vos préparatifs, pensez à prendre avec vous un peu d’argent en liquide pour faire face aux imprévus.

Il est primordial de conduire prudemment. Pour éviter de céder à la tentation d’utiliser votre téléphone, qui peut être très forte lorsqu’on s’ennuie et que le trajet s’éternise, il est préférable de garder l’appareil hors de votre portée, éteint, ou d’en désactiver la sonnerie pour ne pas vous laisser distraire. Aussi pressé que vous soyez d’arriver, contrôlez également votre vitesse car rouler plus vite que les limitations ne vous fera au final gagner que peu de temps et vous poussera à consommer plus. Cela représente beaucoup de dangers pour seulement quelques minutes.

(source: infodrome.com)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*