Infos dernières

Audi attaque le marché des petits crossovers avec le Q2

Audi a rajouté à sa gamme de SUV le Q2. En fait c’est le plus petit, en terme de dimension, de cette gamme. Révélé au dernier salon de l’automobile de Genève, cette année, Audi Q2 sera en vente sur les marché internationaux dés cet été.

Le véhicule a été pensé par les ingénieurs de la marque au quatre anneaux pour présentent un “caractère indépendant» par rapport aux autres SUV de la marque, selon un communiqué d’Audi. Disposant d’un look sage, il est sur qu’Audi a donné à ses concepteurs carte blanche pour dessiner le Q2.

Coté design extérieur l’Audi Q2 est trapu, et il n’y a pas de doute, c’est une petite voiture qui dispose de lignes d’épaules hautes à tel point que le haut des portes se confond avec le toit!

L’avant de la voiture dispose d’une audacieuse paire de phares chevauchant une grande calandre Audi et les lamelles au style alvéolée qui composent la grille sont une nouveauté pour la marque.

Le diffuseur se situant sous le pare-chocs arrière ainsi que les feux arrières, plus grands et plus anguleux, sont également une nouveauté sur ce véhicule.

A l’intérieur, le Q2 présente le même niveau de qualité dont nous a habitué le constructeur allemand, mettant en vedette le thème horizontal qui traverse le tableau de bord, qui offre plus de possibilités d’ajouter des réglages personnels. Plus haut on retrouve l’écran tactile de 7”.

Il y a, en outre, un système audio Bang & Olufsen, ainsi qu’un système d’éclairage d’ambiance LED qui projette de la lumière à travers les interstices du panneau du tableau de bord. Ils changent de couleur en fonction de l’heure du jour, bien sur les propriétaires peuvent les modifier en fonction de leurs gouts.

Coté motorisation, Audi a prévu sur Q2  deux types de moteur, diesel et essence, avec cinq configurations possibles.

La première motorisation essence est une unité à quatre cylindres de 1,4 litres développant 148 chevaux associée à une boîte de vitesses manuelle de série, la version avec boite S-Tronic automatique sera en option. L’entrée de gamme pour les versions diesel est un moteur de 1,6 litre développant 114 chevaux associé à une boite manuelle.

Plus tard dans l’année de nouvelles boites de vitesses ainsi que de nouvelles motorisations vont élargir le choix des moteurs avec plus d’options sur les diesels et de plus petites cylindrées sur les versions essence à l’image du 3 cylindres 1.0 litre TFSI développant 114 chevaux (déjà disponible sur l’Audi A1) et aussi un bloc diesel 2.0 litres TDI développant 148 chevaux avec une boite automatique de série.

Évidemment des version Quattro (4 roues motrices) seront également disponibles. Le groupe motopropulseur est disponible sur le TDI de 2,0 litres et devrait être disponible sur le 2.0 essence lors de son arrivé en 2017.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*