Infos dernières

Blocage des importations de véhicule, le ministère de l’industrie réagit

C’est dans un communiqué publié le dimanche 13 septembre 2015, que le ministère de l’industrie et des mines a réagi aux accusations de favoriser certaines marques, notamment françaises, au détriment d’autres. En effet la presse national c’est faite l’écho, ces dernier jours, de haussements de ton de quelques chancelleries qui reprochent au gouvernement algérien d’avoir sciemment bloqué les importations de véhicules tout en favorisant certaine marques. Le communiqué du département de Abdesslem Bouchouareb se défend et explique que ses services veillent à: « l’application impartiale et non discriminatoire des nouvelles mesures sans aucune autre considération sauf celles de préserver les intérêts des consommateurs et de l’économie nationale ». Il poursuit: « la tendance baissière a concerné la majorité des concessionnaires ». En effet, le communiqué révèle que les importations de véhicules neufs ont reculé de plus d’un milliard de dollars sur les 8 premiers mois de l’année en cours. En effet, elles se sont établies à 2,4 milliards de dollars contre 3,45 milliards à la même période de 2014. Abordant encore une fois le blocage des importations de véhicules, le ministère l’impute aux concessionnaire qui n’ont pas su ou pu s’adapter aux nouvelles règles en vigueur: « Il y a lieu aussi de relever une corrélation entre les niveaux de baisse et le degré de réactivité de chaque concessionnaire à s’adapter aux nouvelles règles, essentiellement le processus d’homologation », explique le communiqué du ministère de l’industrie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*