Infos dernières

Camions criminels!

Hier dimanche 10 avril 2016 à 14h35, un effroyable accident de la route a emporté une famille entière, faisant 7 morts et 2 blessés graves.

Les faits: Un camion semi-remorque est entré en collision avec deux véhicules de tourisme sur la route nationale       N°46 au lieudit “Kef attyour” dans la commune  de Slim relevant de la Daira de Ain Melh. elle même dépendant de la wilaya de M’sila. Cet effroyable accident a causé le décès de 7 personnes dont 3 femmes, 2 enfants et 2 hommes. L’état des deux blessés est stables selon la protection civile de Ain Melh qui rapporte les détails de l’accident.

Ce type d’accident est malheureusement devenu fréquent sur nos routes, et il faut le dire, dans la plupart des cas des camions sont à l’origine de beaucoup de catastrophes. Meme les statistiques des services d sécurité le reconnaissent.

Pour en revenir à l’accident de Ain Melh, et pour avoir emprunter fréquemment cette route, on peut témoigner de l’extrême agressivité des chauffeurs de poids lourds qui empruntent ce tronçon. A tel point qu’il est devenu fréquent de voire des voiture légères se rabattre sur le bas coté pour laisser passer des camions qui ont engagé un dépassement sans avoir l’espace nécessaire pour le faire. D’autres routes nationales du pays sont également le théâtre de tels comportements. L’autoroute aussi n’est pas en reste, qui ne c’est pas fait doubler, au moins une fois, par un mastodonte roulant à plus de 130 km/h.

Plusieurs vidéos publiées sur les réseaux sociaux montrent des camions et même des bus rouler à des vitesses inouïes avec comme preuve de la véracité de la chose, le compteur kilométrique du véhicule de la personne qui a posté la vidéo.

Les services de sécurité, dans la plupart des cas, n’y peuvent rien du tout. Car les chauffeurs de poids lourds à l’instar des taxieurs ont développé un système de communication par téléphone mobile qui leur permet de savoir où et à quel moment trouver un contrôle routier. ils peuvent ainsi éviter de ce faire attraper.

La solution réside certainement au bridage de la vitesse des camions et des bus. 80 Km/h serait parfait et permettrait d’éviter beaucoup d’accident. Mais bon! il ne faut pas trop rêver puisque même le chronophotographe qui peut faire baisser le nombre d’accident peine à voire le jour, alors que les pouvoirs publics en parlent depuis quelques années!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*