Infos dernières

Cap sur le développement du secteur des transports à Tizi-Ouzou

L’Etat maintiendra l’effort dans le secteur des Travaux publics et des Transports afin de booster le développement socio-économique local, a affirmé jeudi le premier responsable du secteur, le ministre Abdelghani Zaalane, qui effectue une visite de travail dans la wilaya de Tizi Ouzou.

S’exprimant lors d’un point de presse qu’il a animé en marge de sa visite de travail, M. Zaalane a annoncé la prise en charge du problème de paiement de l’entreprise chargée de la réalisation du projet de la pénétrante autoroutière vers l’autoroute Est-ouest d’une longueur de 48 Km.

“Afin de permettre la livraison d’un premier tronçon de 10 Km à la fin de l’année en cours, nous allons mandater les factures au profit de l’entreprise réalisatrice afin qu’elle puisse approvisionner le chantier en matériaux et payer ses ouvriers”, a-t-il souligné, ajoutant que son département réunira tous les moyens nécessaires pour livrer ce premier tronçon dans les délais fixés.

Revenant sur les problèmes de coupure de courant électrique sur la ligne ferroviaire Tizi-Ouzou-Alger, le ministre a observé que selon les rapports de la SNTF ces pannes interviennent au niveau des sous-stations tous les 20 à 25 jours contraignant le train à s’arrêter durant deux heures, le temps nécessaire pour détecter la panne et faire intervenir les équipes pour la réparation.

Ces problèmes sont dues au fait qu’il s’agit d’une nouvelle ligne qui n’est pas réceptionnée à 100%. Le défi de la SNTF est de réduire la durée du trajet qui est actuellement de 01H40 mn pour le ramener à 01H15 mn ce qui se fera avec la pose de la double voie et la prise en charge de ces pannes d’électricité, a-t-il dit.

Observant qu’il s’agit d’une ligne très rentable, le ministre a ajouté qu’il est prévu d’augmenter le nombre de voitures et des rotations sur cette ligne.

Le ministre a rappelé qu’en dépit de la conjoncture financière actuelle du pays, le gabarit de ce projet en cours de réalisation à Tizi-Ouzou et qui fait partie d’un programme totalisant 13 pénétrantes à l’échelle nationale, n’a pas été réduit puisqu’il est maintenu à 3 fois deux voies, alors que dans d’autres wilayas, à l’instar de celle d’Oran, ce gabarit été réduit à deux fois deux voies, a-t-il observé.

A propos de la réalisation du reste des tronçons du téléphérique et de la pénétrante à l’autoroute Est-ouest, le ministre a indiqué que le lancement des travaux reste tributaire de l’amélioration de la situation financière, car, a-t-il dit, il s’agit d’opérations qui nécessitent des réévaluations.

“De toute manière ces projets seront réalisés avant 2019” a-t-il assuré. Le ministre a rappelé les objectifs de son secteur dont la réalisation de 12 000 km de voies ferrées à l’horizon 2025, l’entretien et la réhabilitation du réseau routier et la réalisation des pénétrantes à l’autoroute Est-ouest et de la transsaharienne, du nouveau port d’Alger et la poursuite du plan de modernisation managériale des entreprises du secteur.

(APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*