Infos dernières

Cap sur l’entretien du réseau routier

Le ministre des Transports et des Travaux publics, Boudjema Talai, a affirmé jeudi que son secteur accordait une importance “majeure” à l’entretien du réseau routier qui a coûté au Trésor public des sommes considérables.

Interpellé par un membre du Conseil de la nation au sujet de l’entretien des routes dans la wilaya de Médéa, lors d’une séance plénière consacrée aux questions orales, M. Talai a indiqué que le secteur des travaux publics “accorde une importance majeure à l’entretien du réseau routier qui a coûté au Trésor public des sommes considérables”.

Pour ce qui est de la wilaya de Médéa, le ministre a rappelé que son secteur a inscrit l’entretien de la RN°40, qui traverse cette wilaya sur une distance de 58 km, au titre de nombreux projets d’entretien.

M. Talai a indiqué que cette route connait une grande densité du trafic, notamment les poids lourds, qui représentent 35% du total des véhicules qui l’empruntent, ce qui a entraîné la dégradation de la majeure partie de ses tronçons.

Le ministre a indiqué qu’un tronçon de 5 kilomètres de cette infrastructure routière a été rénové, et que le secteur s’apprête lancer une opération de réhabilitation d’un autre tronçon d’une longueur de 5 km qui présente également des fissures, et ce, dans le cadre du programme de l’année 2012 portant sur la réparation des dégâts causés par les intempéries.

A ce titre, une autre opération d’entretien sera inscrite au titre des opérations d’entretien et de réhabilitation régulière de l’année 2017, a ajouté le ministre.

Concernant la RN°60 qui s’étend sur une distance de 79 km, plusieurs opérations d’entretien et de réhabilitation ont été réalisées sur ce tronçon, au titre des deux programmes quinquennaux, à savoir 2005-2009 et 2010-2014.

Néanmoins, la forte densité du trafic des poids lourds sur ce tronçon, et qui représentent 25% du total des véhicules, a entraîné l’apparition de crevasses sur certains tronçons, ce qui a amené le secteur des travaux publics à remédier à ce problème, au titre du programme de l’année 2012 portant sur la réparation des dégâts causés par les intempéries.

M. Talai a rappelé l’existence d’unités spécialisées dans l’entretien et qui veillent sur l’entretien et la rénovation des routes de cette région.

Concernant la RN°38 reliant les RN°60 et RN°40, une opération de réhabilitation a été réalisée sur ce tronçon, au cours des années 2008 et 2009. Des crevasses sont également apparues sur ce tronçon du fait de la grande densité du trafic des poids lourds estimée à 25%, ce qui a amené le secteur à élaborer une étude en vue de conforter cette route.

Cette étude, ajoute M. Talai, est en voie de finalisation, et une proposition portant sur les travaux, sera faite prochainement, et ce, au titre des futurs programmes.

(APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*