Infos dernières

Chute du marché automobile en Algérie: Les explications de Sefiane Hasnaoui, président de l’AC2A

Cité par l’APS, Sefiane Hasnaoui, président de l’association des concessionnaires automobiles algériens donne quatre principales raisons à la chute du marché automobile chez nous. «Il y a le changement de direction de l’épargne des Algériens vers d’autres requêtes d’achats, notamment pour l’immobilier surtout que les échéances de livraison des logements de type location-vente (AADL) et autres s’approchent». L’autre raison est «le recadrage du marché algérien de véhicules lequel avait grossi de manière assez artificielle ces dernières années, en raison de la méconnaissance de la taille réelle du marché par les concessionnaires». Le déséquilibre entre l’offre et la demande a aussi conduit à cette situation. «L’offre avait, ainsi, été plus importante que la demande, selon le président d’AC2A qui estime que certains concessionnaires anticipaient même une croissance de la demande sans prendre en considération l’ensemble des données du marché et se sont retrouvés, par conséquent, incapables de faire écouler leurs stocks».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*