Infos dernières

Conduite automobile, prendre exemple sur les femmes!

En cette journée de 8 mars, fête de la femme, il est intéressant de revenir sur le comportement des chauffeurs automobile sur nos routes, en Algérie. Les études sont éloquentes elles montrent que les hommes sont plus souvent impliqués dans des accidents graves. Les femmes causent également moins souvent des dégâts matériel, de l’ordre de 5%, selon les agences d’assurance.
A l’origine et selon plusieurs agences d’auto-école que nous avons approché, les femmes sont plus assidues au cours de conduite et de code de la route que les hommes. Elles veulent aborder l’examen avec un maximum de sécurité. Tandis que les hommes sont prêts à prendre plus de risques. Selon les gérants d’auto-écoles, les jeunes hommes sont impatient et doivent souvent êtres freinés car il sont, souvent, pas encore prêt à être “lâchés” sur les routes. Il faut se rendre à l’évidence que les hommes voient plutôt l’examen comme une compétition alors qu’il n’est pas prioritaire pour les femmes.

Selon une enquête réalisé par la Fondation Vinci Autoroutes, publiée en 2012, les femmes avaient “un meilleur comportement que les hommes” au volant: Elles sont plus conscientes du danger, utilisation du téléphone, alcool, vitesse, gestion de la fatigue, vigilance,… L’enquête révèle que les femmes respectent mieux les limitations de vitesse. Seules 42 % des conductrices roulent réellement sans dépasser 65 km/h en ville contre 49 % pour les hommes. D’un autre coté seules 15 % des conductrices roulent à 165 km/h sur autoroute, contre 23 % chez les hommes. Cela se vérifie aisément chez nous en Algérie, car sur autoroute s’est souvent des jeunes hommes qui font les zouaves en slalomant à des vitesses folles ou en vous collant l’arrière train pour vous pousser à vous écarter de leur chemin. A contrario, ces dames sont plus concentrées et beaucoup plus prudentes au volant.

Tout n’est cependant pas rose du coté des conductrices, en effet et selon un sondage réalisé en Europe par AXA Prévention, parmi les petits écarts de conduite des femmes, la fâcheuse habitude de lire ses SMS au volant. Selon ce sondage, les femmes sont bien plus nombreuses que à consulter leurs SMS au volant (21 % contre seulement 15 % pour les hommes). Les femmes sont également plus nombreuses que les hommes à “passer à l’orange”: 77 % d’entre elles déclarent ouvertement ne pas s’arrêter au feu orange contre 75 % pour les messieurs.

Si chez nous les conductrices prennent de plus en plus d’assurance au volant, on en voit de plus en plus au volant de pick-ups et autres mini-bus, il faut rappeler qu’en Arabie Saoudite elles sont interdites de conduite.

La rédaction de DZMOTION.COM présente ses meilleurs vœux à l’occasion de la “fête de la femme”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*