Infos dernières

Contrôle technique: 230.000 immobilisations depuis 2003

Invité de la rédaction de la Chaîne 3 de la Radio Algérienne, le directeur général de l’établissement national du contrôle technique automobile (ENACTA), Abdellah Laghrieb a déclaré que depuis le démarrage du contrôle technique des véhicules, le 1er février 2003, jusqu’au mois de juillet 2015, plus de 27 millions de véhicules ont été examinés. Suite à ces contrôles, 642 629 véhicules ont été soumis à contre visite, a ajouté Laghrieb.

Autre chiffre avancé par le DG de l’ENACTA, des décisions d’immobilisation ont été prises à l’encontre de 230.000 véhicules, durant la période allant de 2003 à 2015.

« Une instruction ministérielle a confié aux autorités locales (directions des transports de wilaya et services de sécurité) la mission de s’assurer que ces véhicule ont été bel et bien retirés de la circulation », a précisé M. Laghrieb.

Pour ce qui est du manque des structures de contrôle, le  DG de l’ENACTA estime que « le problème a été réglé » puisque, assurera-t-il, « nous avons aujourd’hui 327 agences fixes et 3 agences mobiles qui activent sur le terrain ».

Interrogé sur le faible impact de ces contrôle sur la courbe des accidents de la route, M. Laghrieb a fait remarquer, sur la base de constatations sur le terrain, que « souvent, ce ne sont pas les véhicules dits vétustes qui sont à l’origine des accidents, mais les véhicules neufs ou récents ».

Enfin, le DG de l’ENACTA, a déclaré au sujet des contrôle de complaisance, qu’ « une dizaine de contrôleurs ont fait l’objet d’un retrait définitif de l’agrément », « il y a également des retraits provisoires et nous continuerons à sévir », ajoutera-t-il.

(Radio Algérienne/DZMOTION)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*