Infos dernières

Crashtests EuroNcap: Une feuille de route 2025 dédiée aux véhicules autonomes

L’organisme de crash-tests EuroNCAP lance une feuille de route 2025 en vu, principalement, de responsabiliser les constructeurs automobiles sur la sécurité des véhicules autonomes.

L’organisme affirme que l’initiative va inciter les fabricants de véhicules à proposer la meilleure technologie possible sur tous les segments, protégeant non seulement les occupants de voitures, mais aussi les usagers de la route qui sont plus vulnérables.

La Feuille de route consiste en un calendrier qui a pour but l’introduction d’améliorations des protocoles clés de test, en matière de sécurité tertiaire dans le cadre d’une approche qui combine les fonctions de sécurité primaire et secondaire:

Sécurité primaire: Surveillance des conducteurs (2020), commande automatique d’urgence (2020, 2022), freinage d’urgence autonome (2020, 2022), échange de données véhicule à véhicule et véhicule à l’infrastructure (2024).

Sécurité secondaire: Protection contre les chocs de fouet cervical à l’arrière du véhicule(2020), sécurité des piétons et des cyclistes (2022).

Sécurité tertiaire: Sauvetage, extraction et sécurité (2020), détection de présence des enfants (2022).

Peter Shaw, directeur général de Thatcham Research, a déclaré: « La Feuille de route 2025 de EuroNCAP est un message d’intention important et représente une évolution dans les évaluations et les évaluations de la sécurité des véhicules ».

« Il ne s’agit plus simplement de protéger les occupants de voitures lors d’un accident, mais aussi d’évaluer la capacité d’une voiture à freiner et à se diriger automatiquement pour éviter d’autres véhicules, piétons, cyclistes et motocyclistes ». « Cette feuille de route jette les bases de l’évaluation de la sécurité des véhicules autonomes », a-t-il encore déclaré.

Il faut savoir que depuis sa création en 1997, EuroNCAP a été le catalyseur de progrès significatifs et soutenus dans le domaine de la sécurité automobile.

Ses tests de collision indépendants et ses protocoles d’évaluation en constante évolution ont donné aux consommateurs les indices nécessaire pour prendre des décisions éclairées en matière d’achat de voiture, ce qui a permis d’économiser pas moins de 76.000 vies dans l’Union Européenne au cours des 20 dernières années, indique un communiqué de l’organisme.

Michiel van Ratingen, secrétaire général de EuroNcap, a déclaré: « Les avantages potentiels pour la sécurité de la conduite automatisée sont énormes. Si nous pouvons éliminer l’erreur humaine, nous devrions voir une chute du nombre de victimes de la route et de nombreuses vies sauvées ».

« Mais il y a beaucoup de malentendus, de surenchères et peut-être de suspicion, dans un monde dans lequel les voitures peuvent se conduire toute seules », a-t-il encore déclaré.

Le même responsable conclue: »Notre rôle sera de fournir des informations claires aux consommateurs sur le degré d’automatisation d’un véhicule et la sécurité mise en oeuvre dans cette automatisation. Tout un défi, mais essentiel si EuroNCAP veut continuer à appuyer les améliorations des constructeurs de voitures et fournir des informations significatives à ceux qui les achètent ».

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*