Infos dernières

CYCMA Vs VMS: La guerre des scooters fait rage!

Selon nos confrères de Maghreb Emergent, “L’appel d’offres lancé par Algérie Poste (AP) pour l’acquisition de 200 scooters et 300 vélos provoque des tensions entre les entreprises VMS industries de Bejaia (privé) et CYCMA de Guelma (public)”.

Selon le journal économique en ligne, “ce qui aurait pu être une bataille commerciale banale entre deux entreprises en concurrence sur un marché semble prendre un tournant de politisation inattendu. La Fédération nationale des travailleurs de la métallurgie, mécanique, électrique et électronique (FNTMMEE- UGTA) et le député de Guelma, Smain Kouadria (Parti des travailleurs) mettent la pression pour que le marché soit attribué à Cycma”.

En effet, toujouirs selon Maghreb Emergent, le 6 mars dernier, la FNTMMEE a demandé l’intervention directe du P-DG du groupe public mécanique pour que CYCMA obtienne le marché en question qu’elle juge vital pour faire face aux difficultés de l’entreprise.  “Nous demandons votre intervention pour sauver l’entreprise et avec 120 familles des travailleurs”, écrit le syndicat en soulignant qu’actuellement la “production est à l’arrêt, le partenaire étranger promis n’est encore venu”.  Circonstance aggravante, selon la FNTMMEE, la caisse de sécurité sociale de la wilaya de Constantine a annulé une commande pour la fourniture de motos spécifiques pour les handicapés.

Le député du PT, Smain Kouadria va plus loin et revèle que l’offre financière faite par CYCMA est plus intéressante que celle de VMS. En chiffre, il indique que CYCMA a proposé pour la fourniture des motos un montant de 200.000 00 dinars contre 278.788.000 dinars pour VMS industrie. De plus, il affirme que le service après-vente proposé par CYCMA est plus important que celui VMS.

Le gérant VMS industrie Abdelkarim Saigh, interrogé par Maghreb Emergent, nie en bloc les accusations portées contre son entreprise et s’étonne de l’agressivité du député. Pour lui, les déclarations de Smain Kouadria dépassent toutes les limites et relèvent de la pure manipulation médiatique à la veille des élections législatives à laquelle il est candidat.

 “Tous les arguments présentés par ce député sont infondés. Il veut augmenter ses chances de renouveler son mandat à l’APN en s’attaquant à notre jeune entreprise en pleine expansion” affirme-t-il en soulignant qu’il n’a “aucun problème avec CYCMA qui est à la fois partenaire et amie”.

 Abdelkarim Saigh souligne par ailleurs que le marché n’a pas été encore attribué. “Nous n’avons rien obtenu pour le moment. Ce qui a été dit dans ce sens relève de la spéculation. La commission chargée d’étudier les offres n’a pas encore statué” relève-t-il.

 “Nous sommes deux à soumissionner pour ce marché qui date de 2014. Le délai certes a expiré mais, la commission n’a rien annoncé pour le moment. Je ne comprends vraiment pas comment on dénonce un effet qui ne s’est pas produit” s’indigne-t-il.

 Le patron de VMS s’inscrit en faux contre les affirmations de Smain Kouadri. “Contrairement à la déclaration du député, nous avons le réseau de distribution le plus étendu du pays et Nous avons fait la meilleure offre technique notamment en ce qui concerne le service après-vente”.

 VSM Industrie, détaille-t-il, a proposé une garantie de 25 mois après la vente contre 24 mois pour son concurrent. VMS industrie s’est engagée dans son offre à fournir toute la commande en 20 jours contre 45 jours pour son concurrent.  “Dans l’offre technique, nous avons obtenu tous les points à savoir 40 sur 40. Par contre notre concurrent se bat pour avoir 24,5. Un score qui le lui permet pas de prendre le marché car le seuil minimum exigé le cahier des charges est de 25 points” relève-t-il.

Au sujet de la différence dans les offres financières, le patron de VMS souligne que l’offre technique prime sur l’offre financière et qu’elle est un préalable. La commission chargée d’étude des offres ne prend pas en compte une offre financière si l’offre technique ne répond pas aux exigences du cahier des charges.

 Saigh rejette les propos de Kouadria selon lesquels  son entreprise se contente de faire du montage et assure que le taux d’intégration de VMS est plus important que celui de Cycma.  “Nous sommes un fournisseur de CYCMA. Ses gérants font appel à nous pour leur fournir des pièces” relève-t-il en soulignant que l’offre technique déposée par CYCMA ne contient ni signature ni greffe.  Selon lui, tout ce tapage risque d’entrainer un nouveau report.

 “Il est fort possible que Algérie Poste déclare l’appel d’offre infructueux” relève-t-il en rappelant que ce marché remonte au 2014. ” C’est la 5ème fois que nous soumissionnons pour ce marché” dit-il.

(avec Maghreb Émergent)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*