Infos dernières

Dacia Sandero Stepway « made in Algeria », c’est pour bientôt!

L’usine Renault d’Oran va, avant l’été prochain, produire un deuxième modèle de voiture, qui est la Dacia Sandero stepway. C’est Bernard Sonhilac le DG de Renault Algérie Production (RAP) qui l’a affirmé hier à nos confrères du Quotidien d’Oran. Le premier responsable de l’usine de Oued Tlelat à révélé, en outre, que Renault Symbol et Dacia Sandero vont êtres montés avec des versions en motorisation diesel.

« Il y aura prochainement la Dacia Sandero Stepway qui sera assemblée dans notre usine avant l’été. Il y a des prototypes qui sont déjà produits pour la période d’essai. Il faut savoir que chaque voiture c’est un examen de passage. Les chaînes de montage de Renault sont standard, c’est-à-dire polyvalentes. L’Alliance Production Way, système de production unifié, qui est le résultat du partage des bonnes pratiques dans tout le groupe, permet de fabriquer des véhicules sur les mêmes chaînes d’assemblage. On produit en fait pour répondre à la demande commerciale. On va lancer avant l’été des versions diesel de la Symbol et de Sandero. Des travaux sont en cours dans l’usine pour installer une cuve de gasoil », a déclaré M.Sonhilac.

En ce qui concerne le rythme de production, le DG de RAP a encore déclaré au Quotidien d’Oran qu’avec 20.000 véhicules sorties des chaînes de montage de l’usine de Oued Tlelat, la société atteint ses objectifs. « Nous avons amélioré nos systèmes de production qui sont passé à dix véhicules par heure depuis le mois de novembre dernier. On fait plus que prévu et cette année 2016 on devrait, si tout va bien (inchallah), faire au moins 40.000 véhicules durant une année pleine. On va mettre en place une troisième équipe avant juin prochain. C’est pour cela que j’ai dit que le bilan n’est pas mitigé ; on a une capacité de production supérieure de 40% à ce qui était prévu », a-t-il encore déclaré.

Le taux d’intégration de l’usine sera, selon M. Sonhilac de 28 en 2016. « C’est conforme au plan de marche qui était prévu dans le pacte des actionnaires ». « Quatre ans après la phase deux du projet, c’est-à-dire après 2019, -l’usine devra atteindre- un taux d’intégration locale de 42% ». Au sujet des entreprises qui vont travailler avec Renault algérie Productiuon, M.Sonhilac a indiqué: « On est en train d’intégrer les sièges à l’usine de Martur Algérie à Es Senia (Oran) qui va démarrer au courant de ce mois de mars 2016. La première livraison de cette usine est prévue pour fin mars. Pour les câblages et les faisceaux de câbles électriques c’est l’usine SITEL à Tlemcen qui va commencer à approvisionner l’usine à partir du mois d’avril 2016. On a un autre projet pour les pièces plastiques avec SAREL, une société implantée à Alger. Elle va conclure un partenariat avec une société roumaine ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*