Infos dernières

Des concessionnaires multimarques dans la tourmente

Dans le collimateur des pouvoirs publics, les concessionnaires-importateurs multimarques vivent de grosses difficultés en ce moment à cause, selon le journal en ligne Algérie-Focus, du blocage d’un nombre important de véhicules au  niveau du port de Mostaganem.

En effet selon la mème source, il sont pas moins de 6 importateurs de véhicules multimarques à vivre le calvaire puisque depuis octobre 2015 puisque 1.700 véhicules qu’ils ont introduit en Algérie, toutes du segment premium, ne peuvent pas les dédouanées. Toujours selon Algérie-Focus, les Douanes agissent sur instructions du ministère du commerce.

Sodivem, Trento auto, Oudjal Motors, Radio auto et d’autres concessionnaire explique que ces véhicules ont pourtant été importés avant e 31 décembre 2015, donc avant l’entrée en vigueur des licences d’importation.

Les gérants de ces concessionnaires, cités par la mème source, indiquent qu’au ministère du Commerce,  aucune explication ne leur est fournie. “Ils nous disent d’attendre la délivrance des licences d’importation. Or, nos voitures ont été importées bien avant la mise en place de ce dispositif. Et il n’est écrit nulle part qu’il s’agit d’une loi rétroactive. C’est vraiment injuste ce que nous subissons”, se désole un de ces concessionnaires qui compte pas moins de 213 véhicules bloqués et pour lesquels il paie, chaque mois, pas moins de 10 millions de dinars en frais de surestaries.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*