Infos dernières

Éloge de la femme algérienne au volant

La date du  8 mars coïncide, comme chaque année, avec la journée de la femme. Il nous est apparu naturel de faire l’éloge de la gente féminine et plus particulièrement de celle qui conduisent sur nos routes.

Si la majorité des conductrices algériennes ont un comportement exemplaire à bord de leur véhicule il est malheureux de voir qu’elles endurent les pires désagréments de la part des chauffeurs “mâles”.

Il suffit juste qu’une femme les double et voila que ces messieurs montent sur leurs grands chevaux avec à la clé gestes du bras et autres imprécations mal venues! Et gare à celle qui ose se rebiffer. Le forcené n’aura de repos que lorsqu’il aura montré à la malheureuse de quel bois il se chauffe.

Les réseaux sociaux sont remplis de ces histoires, publiées par des femmes qui se plaignent des comportement à la limite de la décence de ces hommes au volant.

Il est vraiment difficile de conduire dans notre pays à cause de ce genre d’énergumènes et encore plus difficile quand on est une femme.

Même les agents des services de sécurité, pas tous heureusement, s’y mettent et trouvent un malin plaisir à embêter les conductrices, malgré une note du DGSN diffusés il y à de cela quelques années.  Les femmes au volant se font, en effet, arrêter aux barrages routiers pour un oui ou un non. Juste parce que l’agent a envie de parler à une nana! Il ira mème parfois, à pousser l’outrecuidance et profiter de sa position, pour exiger son numéro de téléphone sinon gare à l’amende ou au retrait de permis.

Malgré tous les désagréments qui l’attendent la femme sort le matin pour allez à son travail, à ses études ou à ses occupations avec courage et abnégation.

Pour ce que vous êtes et pour tous ce que vous endurez quotidiennement, chapeau bas Mesdames et Mesdemoiselles! Très bonne fête du 8 mars de la part de l’ensemble de la rédaction de DZMOTION.COM.

Pour des statistiques qui prouvent que la femmes est plus sage au volant que les hommes cliquez ici pour lire un précédent article paru sur votre site préféré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*