Infos dernières

Entretien avec Ryad Belmouloud responsable Marketing Falcon Motors

En marge du lancement du nouveau Mitsubishi L200 Sportero, Ryad Belmouloud, responsable marketing et communication chez Falcon Motors, a aimablement accordé à DZMOTION un entretien.

Q : Aujourd’hui vous lancez le nouveau Mitsubishi L200 Sportero, quels objectifs vous êtes vous fixé pour ce véhicule?

R : Le L200 et en particulier sa version Sportero à une place assez spéciale chez nous puisque il a été le véhicule, de la marque, le plus vendu depuis l’installation de Mitsubishi en Algérie en 1999. Depuis cette date il s’en est vendu 16.000 unités chez nous. Dans le monde il s’en est vendu plus de 4 millions d’unités. Les améliorations en terme confort et de sécurité sur cette cinquième génération nous poussent à avoir des objectifs ambitieux. C’est à ce titre que nous avons importé un premier lot conséquent qui nous assure d’honorer cinq mois de livraisons. Mais vu la quantité importante de précommande nous tablons sur une progression des ventes de 30 à 40 % par rapport à l’ancienne version.

Q : Chez Falcon Motors avez vous été importuné par le nouveau cahier de charge d’un coté et par le blocage des importations de véhicules de l’autre?

R : En gros cela ne nous a pas causé énormément de désagréments vu que les commandes ont été passé il y a assez longtemps et tous nos modèles répondaient déjà aux normes stipulées sur ce nouveau cahier de charge.

Q : Pouvez vous nous donner un aperçu sur l’avenir de Falcon Motors et de Mitsubishi en Algérie?

R : L’avenir de Falcon Motors et de Mitsubishi ne peut être que radieux vu que la marque aux trois diamants fait partie des rares marques qui sont en progression cette année, dans un marché globalement en forte baisse. En a enregistré en 2015 une progression de 20 % de nos ventes par rapport à l’année dernière. Ensuite beaucoup de nouveautés sont prévues, nous avons commencé par le nouveau L200 Sportero et nous allons poursuivre avec beaucoup de surprises dont des SUV et des version restylée de certains modèles de notre gamme.

Q : Nous avons eu l’occasion d’essayer la Mitsubishi Mirage qui nous a laissé une assez bonne impression. Cela c’est il confirmé aujourd’hui ?

R : En effet, nous avons été agréablement surpris par l’engouement des clients pour ce modèle. Il faut savoir que rien que pour les trois premiers mois, après son lancement, nous avons effectué pas moins de 400 ventes. C’est un chiffre important si l’on prend en compte le recul du marché local, particulièrement sur ce segment. Le feed-back de la clientèle a été, lui aussi, globalement positif. Il faut savoir que la mirage a été le premier modèle de ce segment que l’on introduit sur notre catalogue, il lui faudra donc un peu plus de temps pour trouver la place qu’elle mérite en sachant que le segment des sous-compactes est celui où la concurrence est la plus rude chez nous. En ce moment nous enregistrons un petit problème de disponibilité qui sera résolu rapidement, cependant nous comptons terminer l’année avec 1.000 unités vendues de ce modèle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*