Infos dernières

Essai Peugeot 208 restylée 1.6 HDi 90ch BVM5, la citadine de référence

Le jeudi 22 octobre 2015, a été lancée, officiellement, la Peugeot 208 restylée et par concomitance le nouveau Partner. A cet effet, Peugeot Algérie a organisé des essais presse afin de cerner les deux produits et de se faire une idée plus étendue sur ces deux véhicules. L’essai s’est déroulé entre Alger et la ville balnéaire de Tichy à l’est de Bejaia, en passant par Tizi-Ouzou.

Qu’est ce qui a changé sur la 208 restyléé? Eh bien pour commencer la calandre agrandie avec de plus grandes barrettes chromées, et les nouveaux pare-chocs avec antibrouillards situés plus près des extrémités. Il y’a aussi les niveaux d’équipement supérieures qui profitent  d’un effet tridimensionnel. A l’arrière, les LED présentent eux aussi un effet 3D.

peugeot 208 algérie restylée peugeot algérie 208 restylée avant

Peugeot Algérie a également rajouté trois nouvelles teintes de carrosserie sur ce véhicule: Orange Power, Blanc perle nacrée. Cette dernière est particulière. Elle se présente extérieurement comme une peintures mate, mais parait plus rugueuse. Il s’agit en fait, d’une couche de vernis supplémentaire.

Nous avons eu à tester une 208 dotée du bloc 1,6 HDi-90 chevaux avec boite de vitesse manuelle à cinq rapports. Dés qu’on s’nstalle à bord on note que la citadine dispose d’un intérieur accueillant; Et ce qui nous frappe de prime abord c’est les sièges décalés vers l’arrière, les tachymètres positionnés au dessus de la planche de bord, un écran tactile (disponible de série dès le deuxième niveau de finition) et un volant plus petit que ceux auxquels nous avons l’habitude.

peugeot 208 restylée algérie intérieur

Le volant, les sièges et le rétroviseurs réglés, nous prenons le départ au milieu d’un cortège de 208 et de quelques Partners afin de rejoindre la bretelle qui mène vers l’autoroute Est-Ouest. Au démarrage et sur ce petit trajet le moteur paraît bien souple, ajouté à la légèreté du véhicule la 208 est maniable à souhait.

Sur autoroute le moteur répond présent au sollicitation de la pédale d’accélérateur. Les reprises à bas régime sont impressionnantes. La tenue de route est de son coté digne de la réputation du constructeur français. Les courbes que nous abordons, même à grande vitesse, sont négocié avec flegme par cette citadine. Le moteur n’est pas très bruyant pour un diesel. En effet avec les vitres fermées (La clim est de série sur toutes les finitions) et une musique d’ambiance agréable, le bruit de ce bloc diesel est complètement étouffé. La sonorisation de 4×25 W est de qualité sur cette voiture.

A la sortie de Lakhdaria nous prenons la bretelle qui mène vers la gare Aomar et de là à DBK où un bouchon monstre nous surprend ce qui nous laisse tout le loisir de disséquer l’intérieur de la 208. La qualité perçue est remarquable et les finitions bien réalisées. On notera la présence des plastiques sur les portières ainsi que sur le tableau de bords, un soucis d’économie superflue à notre goût. Toutefois on est bien installé sur les sièges de cette automobile, l’assise est confortable. Le conducteur à tout à sa disposition, il est possible de piloter cette auto sans s’ennuyer avec des commandes que l’on ne retrouve pas car mal disposées.

L’écran tactile est de son coté disposé en haut de la console centrale, son utilisation est facile, les fonctionnalités embarquées sont dignes d’un smartphone. Dommage que le GPS ne soit pas disponible chez nous car cela aurait été un plus appréciable sur la 208 qui somme toute dispose d’équipements assez nombreux.

Le bouchon dépassé nous abordons la route national qui mène vers La cote et les villes balnéaires de Tigzirt et Azzefoune, les sinuosité de la route nous permettent de tester le système de freinage de la voiture qui, il faut le dire, est bon, avec l’ABS de série le conducteur se sent en total confiance.

Sur la cote la route très endommagé mais elle nous permet de tester le comportement de la 208 (à toute chose malheur est bon). La suspension a été à la hauteur des imperfections de la route elle permet de garder une dynamique de conduite sans nuire au confort des passagers de la voiture.

peugeot 208 restylée algérie des gachons

 En résumé, à bord la 208 restylée, la conduite a été bien agréable, cela faisait un bout de temps que nous n’avons pas emprunter cet itinéraire mais la nature est toujours aussi belle et la présence du toit panoramique (en option) donne la sensation d’être plus prés de ces merveilles. Après 130 Km parcourus nous sollicitons l’ordinateur de bord pour une indication sur la consommation de la voiture. Celui-ci affiche 5.7 litres/100 Kms, une valeur un tantinet supérieure à ce qui est indiqué sur la fiche technique du véhicule.

A l’auberge du Thais du coté de Toudja, un déjeuner nous attend et c’est l’occasion de faire le point avec les collègues journalistes ainsi qu’avec les responsables de Peugeot Algérie. La conclusion qui en ressort est que la 208 restylée n’a laissé personne indifférent, elle est, selon nous, à la hauteur des attentes de tout le monde.

Nous reprenons la route pour la dernière étape de ce périple qui nous mènera aà Tichy en passant par la ville de Bejaia, pour un repos bien mérité à l’hôtel Alloui.

Le modèle testé en finition Allure est affiché, chez le concessionnaire, au tarif de 2.019.000,00 dinars TTC

Fiche technique :

  • Moteur : Diesel-4 cylindres HDi
  • Cylindrée : 1.560 cm3
  • Puissance DIN max : 90 ch
  • Transmission : Aux roues avant (Traction)
  • Boite de vitesses : BVM 5
  • Dimensions (Lon/lar/haut) : 3,962 m/1,829 m/1,460 m
  • Empattement : 2,538 m
  • Volume du coffre : 285 / 1076 litres
  • Poids : 1.080 kg
  • Capacité du réservoir : 50 litres
  • Vitesse maximale : /
  • Dimensions pneumatiques : 185/65 R16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*