Infos dernières

Formule 1, Grand Prix de Grande Bretagne: Vettel ravit la vedette à Hamilton

Lewis Hamilton n’a pas gagné la course, le week end dernier, sur ses terres à Silverston en Grande Bretagne. C’est son rival Sebastian Vettel qui s’octroie la victoire de ce Grand Prix palpitant.

Le Finlandais Kimi Räikkönen (Ferrari), qui avait percuté Hamilton dans le premier tour, le reléguant en 17e position, complète le podium.

L’écart entre Vettel et Hamilton au classement des pilotes passe en conséquence de une à huit unités.

Auteur d’un mauvais départ, le Britannique, qui s’élançait en pole position, a vu Vettel et son propre coéquipier Valtteri Bottas le dépasser, avant que Räikkönen ne l’envoie en tête-à-queue hors de la piste.

Le héros local, visiblement très déçu de ne pas avoir décroché une sixième victoire record dans son Grand Prix national, n’est pas passé par la traditionnelle case interview en piste à sa descente de voiture.

La bataille pour la première place a longtemps semblé devoir se jouer entre Vettel et le Finlandais Bottas, mais la stratégie à un arrêt aux stands choisie par son équipe, quand les Ferrari en ont fait deux, a fait rétrograder ce dernier à la quatrième place dans les derniers tours.

L’Australien Daniel Ricciardo, dont la Red Bull n’a jamais été dans le rythme pour viser les places d’honneur, est cinquième.

L’Allemand Nico Hülkenberg (Renault), le Français Esteban Ocon (Force India), l’Espagnol Fernando Alonso (McLaren), le Danois Kevin Magnussen (Haas) et l’autre Français Pierre Gasly (Toro Rosso complètent le top 10.

Le dernier français, Romain Grosjean (Haas), a abandonné après s’être accroché avec l’Espagnol Carlos Sainz Jr (Renault) au 39e tour, provoquant une deuxième entrée de la voiture de sécurité, qui venait tout juste de se retirer après une première neutralisation de la course suivant la sortie de piste du Suédois Marcus Ericsson (Sauber).

Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) s’est retiré suite à une panne à six tours de l’arrivée, le Monégasque Charles Leclerc (Sauber) a été contraint de s’arrêter après son arrêt aux stands à cause d’une roue mal fixée et le Néo-Zélandais Brendon Hartley (Toro Rosso) n’a pu effectuer qu’un tour.

Celui-ci n’avait déjà pas pris part aux qualifications, les dégâts occasionnés par son accident lors des essais libres 3 samedi matin étant trop importants.

(avec afp)

Classement du Grand Prix de Grande Bretagne 2018:

1. Sebastian Vettel – Ferrari
2. Lewis Hamilton – Mercedes – 2”264
3. Kimi Räikkönen – Ferrari – 3”652
4. Valtteri Bottas – Mercedes – 8”883
5. Daniel Ricciardo – Red Bull-TAG Heuer – 9”500
6. Nico Hülkenberg – Renault – 28”220
7. Esteban Ocon – Force India-Mercedes – 29”930
8. Fernando Alonso – McLaren-Renault – 31”115
9. Kevin Magnussen – Haas-Ferrari – 33”188
10. Pierre Gasly – Toro Rosso-Honda – 34”129
11. Sergio Pérez – Force India-Mercedes – 34”708
12. Stoffel Vandoorne – McLaren-Renault – 35”774
13. Lance Stroll – Williams-Mercedes – 38”106
14. Sergey Sirotkin – Williams-Mercedes – 48”113
15. Max Verstappen – Red Bull-TAG Heuer – 6 tours

Classements pilotes et constructeurs à l’issue du GP de Grand Bretagne 2018:

f1 classement 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*