Infos dernières

formule 1, Grand Prix de Malaisie: Verstappen dame le pion à Hamilton

A Kuala Lumpur, lors du Grand Prix de Malaisie, Max Verstappen (Red Bull) a surpris tout le monde en dammant le pion à Lewis Hamilton (Mercedes) et remporter la course qui représente la deuxième victoire de sa carrière.

Deuxième sur la grille de départ, le Néerlandais a pris la tête dès le 4e tour pour ensuite réaliser un cavalier seul sur le tracé de Sepang, où il n’a jamais été inquiété. «Dès le départ, la voiture marchait bien et je voyais que Lewis avait du mal. Je l’ai dépassé et après cela j’ai pu faire ma propre course. Si j’avais besoin d’accélérer, je le faisais», a déclaré à l’arrivée Verstappen, qui n’a pas manqué de savourer ce succès dans une saison, où il a accumulé les abandons (sept au total).

Verstappen, qui fêtait son 20e anniversaire samedi, a profité du système de réduction de la traînée (DRS) pour dépasser la Mercedes de Hamilton. Il s’est ensuite rapidement forgé une avance de quelques secondes, qu’il a gardé jusqu’au drapeau à damier.

Le pilote Red Bull a été accompagné de Hamilton et de son coéquipier Daniel Ricciardo sur le podium. S’élançant de la 20e et dernière place sur la grille de départ en raison d’ennuis mécaniques au cours des qualifications, Sebastian Vettel (Ferrari) a limité les dégâts dans la course au titre en remontant jusqu’en quatrième place.

Kimi Räikkönen, 2e sur la grille, a abandonné avant même le départ, sa Ferrari ayant été ramenée au garage juste avant le tour de formation. Vingt minutes avant le début de la course, alors que le Finlandais avait placé sa monoplace sur la grille en vue du départ, ses mécaniciens ont soulevé le capot de sa Ferrari après avoir détecté un problème lors du tour de sortie des stands.

Il faut dire que c’est un incident survenu lors du tour de décélération après la course qui a retenu l’attention. Lorsque Vettel a tenté de doubler Lance Stroll. En effet les deux voitures se sont touchées, endommageant fortement l’arrière de la Ferrari.

«Je prenais la ligne normale de course, ramassant du caoutchouc et effectuant les changements de réglages au volant, et Vettel est arrivé rapidement à mes côté, poussant comme si la course n’était pas terminée», a déclaré le pilote canadien.

Les commissaires ont revu la séquence par la suite, sans toutefois décerner de blâme. Vettel paiera cher ce contact, puisqu’un changement de boîte de vitesse lui coûtera cinq places sur la grille de départ du Grand Prix du Japon, dimanche prochain.

Vettel compte par ailleurs 34 points de retard sur Lewis Hamilton, qui trône au sommet du classement des pilotes avec cinq étapes restantes au championnat.

Classement du Grand Prix de Maiasie 2017:

1. Max Verstappen (NED/Red Bull-TAG Heuer) les 310,408 km en 1 h 30:01.290 (moyenne: 206,889 km/h)
2. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) à 12.770
3. Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-TAG Heuer) à 22.519
4. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) à 37.362
5. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes) à 56.021
6. Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes) à 1:18.630
7. Stoffel Vandoorne (BEL/McLaren-Honda) à 1 tour
8. Lance Stroll (CAN/Williams-Mercedes) à 1 tour
9. Felipe Massa (BRA/Williams-Mercedes) à 1 tour
10. Esteban Ocon (FRA/Force India-Mercedes) à 1 tour

Classement des pilotes à l’issue du GP de Malaisie 2017:

1. Lewis Hamilton (GBR) 281 pts
2. Sebastian Vettel (GER) 247
3. Valtteri Bottas (FIN) 222
4. Daniel Ricciardo (AUS) 177
5. Kimi Räikkönen (FIN) 138
6. Max Verstappen (NED) 93
7. Sergio Pérez (MEX) 76
8. Esteban Ocon (FRA) 57
9. Carlos Sainz Jr (ESP) 48
10. Nico Hülkenberg (GER) 34

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*