Infos dernières

Formule 1, Grand Prix de Russie: Première victoire pour Valtteri Bottas

Valtteri Bottas (Mercedes) a ajouté son nom au palmarès des vainqueurs de Grand Prix. Le Finlandais s’est imposé en Russie à Sotchi devant les Ferrari de Sebastian Vettel et Kimi Raikkonen.

Bottas a construit ce succès en prenant la tête dès le départ. A 27 ans, il a enfin gagné lors du 81e Grand Prix de sa carrière. Le Finlandais a résisté à la pression mise sur lui par Vettel lors des derniers tours. A part un blocage de roues au 39e tour, il n’a pas commis d’erreur. Le circuit de Sotchi lui convient bien, car il s’y était aussi illustré alors qu’il pilotait pour Williams, avec une 3e place en 2014.

«Cela a pris un petit moment», a plaisanté Bottas après avoir coupé la ligne d’arrivée devant Vettel dans un final haletant. «L’attente en valait le coup», a-t-il ajouté sur le podium. «Je dois remercier l’équipe de m’avoir donné cette opportunité. Je suis très heureux.»

La nouvelle recrue de Mercedes est le cinquième Finlandais à s’imposer en F1 après Kimi Raikkonen, Mika Hakkinen, Keke Rosberg et Heikki Kovalainen.

«C’est une magnifique première victoire pour Valtteri après une course fantastique. Cela montre que nous avons fait le bon choix en début de saison», a déclaré Toto Wolff, le boss de l’écurie Mercedes.

«J’ai tout essayé pour rattrapper Valtteri. Je pensais avoir une occasion de le dépasser, mais cela n’est pas arrivé. Mais cela ne fait rien. Félicitations à Valtteri, c’est sa journée», a expliqué Vettel.

Le pilote Ferrari se consolera en jetant un oeil au classement du championnat. L’Allemand compte désormais 13 points d’avance sur Lewis Hamilton (Mercedes), 4e à Sotchi après une course dans laquelle il a manqué de rythme par rapport aux trois premiers. Bottas est 3e à 23 points.

Max Verstappen (Red Bull-TAG Heuer) a fini 5e, très loin derrière. Le jeune Néerlandais a précédé les Force India-Mercedes de Sergio Perez et Esteban Ocon. Nico Hülkenberg a amené sa Renault à la 8e place.

Une fois encore, les Sauber-Ferrari n’ont joué aucun rôle en vue dans la course. Marcus Ericsson (15e) et Pascal Wehrlein (16e) ont fini aux deux derniers rangs.

La course a été brièvement neutralisée entre les 2e et 4e tours après un accrochage entre le Britannique Jolyon Palmer (Renault) et le Français Romain Grosjean (Haas-Ferrari). Les deux pilotes ont quitté leurs monoplaces indemnes.

L’Espagnol Fernando Alonso (McLaren-Honda) n’a pas pris le départ, victime d’une perte de puissance dans le tour de formation. Les malheurs continuent donc pour le motoriste japonais, qui équipera les Sauber la saison prochaine.

(si/nxp)

Classement du Grand Prix de Russie 2017:

1. Valtteri Bottas – Mercedes
2. Sebastian Vettel – Ferrari – 0”617
3. Kimi Räikkönen – Ferrari – 11”000
4. Lewis Hamilton – Mercedes – 36”320
5. Max Verstappen – Red Bull-TAG Heuer – 1’00”416
6. Sergio Pérez – Force India-Mercedes – 1’26”788
7. Esteban Ocon – Force India-Mercedes – 1’35”004
8. Nico Hülkenberg – Renault – 1’36”188
9. Felipe Massa – Williams-Mercedes – 1 tour
10. Carlos Sainz – Toro Rosso-Renault – 1 tour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*