Infos dernières

Formule 1: Grand Prix de Singapour, Vettel domine la course de bout en bout

Sebastian Vettel a décroché, hier, son 4e succès sur le tracé urbain de Marina Bay à Singapour, depuis son apparition dans le calendrier en 2008, mettant entre parenthèse le temps d’un week-end l’archi domination de Mercedes.

Parti en pole position, pour la première fois depuis deux ans, Vettel n’a jamais lâch les commandes tout au long des 61 tours. Au volant de sa Ferrari, il a parfaitement géré les aléas d’un Grand Prix très mouvementé avec l’intervention de la voiture de sécurité à deux reprises pour nettoyer la piste, après un accrochage entre Felipe Massa et Nico Hulkenberg, et en raison de l’irruption d’un homme au beau milieu de la piste.

Et la fête a été totale pour la Scuderia avec la troisième place de Kimi Raikonnen, derrière Daniel Ricciardo (Red Bull). L’écurie italienne n’avait plus placé ses deux voitures ensemble sur un même podium depuis 45 Grands Prix.

Ce 42e succès de sa carrière, le 3e cette saison (en Malaisie et en Hongrie), a forcément une saveur particulière pour Sebastian Vettel, car il lui permet de dépasser le légendaire Ayrton Senna au nombre de victoire en Formule 1. “Baby schumi” est désormais devancé plus que par son aîné Michael Schumacher (91 victoires) et Alain Prost (51 victoires).

Lewis Hamilton devra, lui, encore attendre avant d’égaler le Brésilien. A l’image de son équipe, le pilote Mercedes a connu un week-end galère et il a été contraint à l’abandon, pour la première fois de la saison, au 34e tour en raison d’un problème mécanique.

“Je suis très déçu, parce que j’espérais faire quelque chose de bien malgré toutes les difficultés depuis le début du week-end. C’est d’autant plus frustrant vu la manière dont ça s’est déroulé, c’est dommage de lâcher en raison d’un problème technique. Mais de toute façon, je n’avais pas l’impression d’avoir la vitesse suffisante pour aller chercher la victoire”, a commenté Hamilton, qui a vu ses principaux concurents grappiller des points précieux au Championnat du monde.

S’il demeure toujours en tête, le Britannique ne compte plus que 41 points d’avance sur son coéquipier Nico Rosberg, 4e à Singapour, et 49 points sur Sebastian Vettel à six manches de la fin de la saison. Autrement dit, rien n’est encore joué et la chasse se poursuivra dès dimanche prochain au Japon.

(AFP/DZMOTION)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*