Infos dernières

Formule 1: Mark Weber critique les pilotes payants

Mark Weber, l’ancien pilote de Formule 1, est aujourd’hui engagé dans le Championnat du Monde d’Endurance avec Porsche. Il est dernièrement revenu sur le niveau des pilotes F1 qu’il a cotoyé.  Si Weber se félicite de la qualité de certains pilotes, cependant il en trouve certains autres assez faibles. Il en profite pour tacler Marcus Ericcson et Felipe Nasr, des pilotes payants, qui n’aident pas la discipline à ses yeux : “Ces gars-là, ont un niveau phénoménal, mais la profondeur n’a jamais été aussi faible. Nous devons avoir des pilotes de haut niveau, comme ils ont tout en haut de la grille, les voitures doivent être davantage rapides”, a-t-il déclaré à la BBC.

L’ancien pilote de formule 1 s’est exprimé, la semaine dernière, dans la dernière édition de F1 Midweek rapport où il réitère les mêmes critiques qu’il avait émisses dans son intervention à la BBC : “La Formule 1 possède des pilotes de qualité à l’avant du peloton, mais je pense toujours que les pilotes qui viennent avec des soutiens financiers ont trop de pouvoir en F1. Ils décident de combien de temps ils restent en F1 et de l’équipe où ils veulent courir”.

S’il a critiqué les pilotes Sauber, Mark Webber ne comprend pas pourquoi Pastor Maldonado est toujours en F1 :
“Par exemple Pastor qui déclare : « Je n’ai pas encore pris de décision, je ne sais pas où je vais l’an prochain » de quel manière fonctionne ce sport ? Si tu n’es pas assez performant sur ta monoplace, alors pars mec”.

Il revient sur ses propres débuts en F1 où il estime que quand un jeune pilote arrivait c’était grâce à ses performances et non grâce à son statut de pilote payant : “Il y a toujours eu des pilotes avec des soutiens financiers, ne vous méprenez pas, mais quand j’ai commencé en 2002 sur Minardi même en 2010 ou encore dans les années 90, je pense que les gars avaient leur place quand ils arrivaient en F1 grâce à leur performance dans les catégories de promotion et non grâce à leur soutien financier”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*