Infos dernières

Formule E, e-Prix de Marrakech: Buemi offre la victoire à Renault e-dams

Sébastien Buemi a réussi une superbe course lors du e-Prix de Marrakech. Le pilote vaudois s’est imposé en étant parti en 7e position sur la grille. Il est leader du championnat.

Déjà vainqueur à Hong Kong en octobre lors de la première course de cette troisième saison de Formule E, Buemi a une fois encore démontré qu’il était le plus rapide du plateau. Pourtant, alors qu’il avait signé le 2e chrono des qualifications, il récoltait une pénalité de cinq places en raison d’un extincteur trop léger de… 3,25 kg.

Le Vaudois allait régulièrement remonter durant la course. Il passait 2e en raison d’une pénalité infligée à Jean-Eric Vergne et se rapprochait du leader depuis le départ, Felix Rosenqvist. Il parvenait à le dépasser au 27e des 33 tours et s’envolait pour signer la 8e victoire de sa carrière dans la discipline, dont il détient le titre.

«La voiture était superbe aujourd’hui. A Hong Kong, la victoire avait été un peu heureuse, mais pas ici. On était les plus rapides. La pénalité a été dure à avaler. On a tenté quelque chose au niveau stratégie, et ça a fonctionné», a expliqué Buemi.

L’écurie DS-Virgin, quittait elle aussi le Maroc avec la satisfaction du bon résultat. Malgré une grosse sortie de route aux essais libres, l’Anglais Sam Bird réussissait une belle qualification (2e après le recul de Buemi) et une stratégie de course parfaite. Ne cherchant pas à lutter inutilement contre Buemi qui le dépassait juste avant le changement de voiture au 17e des 33 tours, Bird gérait son énergie pour croquer lui aussi Vergne et Rosenqvist dans la deuxième partie de la course.

Après un double zéro à Hong-Kong, DS-Virgin ouvre son compteur avec les 18 points de Bird plus celui de Jose-Maria Lopez, le triple champion du monde de WTCC avec Citroën, qui poursuit son apprentissage de la discipline (10e) et la conduite d’une voiture électrique.

Au terme de la course de Marrakech Sébastien Buemi compte cinquante points au compteur et déjà vingt-deux d’avance sur son rival, le brésilien Di Grassi (Abt-Audi). Et comme le second pilote de l’écurie Renault e.dams, Nicolas Prost, réussit lui aussi un solide début de championnat (deux 4es places en course, 3e au championnat avec 24 points), l’écurie française caracole également en tête du championnat des constructeurs avant la trêve hivernale, prochaine manche en Argentine, le 18 février 2017. Renault compte 74 points contre 36 à Audi-Abt et Mahindra.

Classement e-Prix du Maroc saison 2016:

classement-e-prix-maroc-2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*