Infos dernières

Formule e, ePrix de Marrakech: Rosenqvist victorieux

Felix Rosenqvist a remporté le E-Prix de Marrakech. Le pilote suédois a pris le meilleur sur Sam Bird et Sébastien Buemi pour décrocher la 3ème victoire de sa jeune carrière en Formule E.

C’est une course à rebondissements à laquelle nous avons assisté ce samedi au Maroc. Dès la mise en place sur la grille de départ, plusieurs changements sont survenus par rapport au résultat des qualifications.

André Lotterer (Techeetah) tout d’abord a dû s’élancer de la dernière place suite à une disqualification des qualifications. Oliver Turvey (NIO) et Jérôme d’Ambrosio (Dragon Racing) se sont quant à eux élancés depuis les stands.

A l’extinction des feux, Buemi conserve l’ascendant sur Bird, Rosenqvist, Lopez et Di Grassi. Les pilotes sont assez sages dans le premier tour. C’est Daniel Abt qui brisera le premier ce calme relatif en percutant la DS Virgin d’Alex Lynn au premier virage du tour suivant. L’allemand écopera d’un drive through quelques tours plus tard.

Au même moment, le champion en titre Lucas di Grassi attaque Jose-Maria Lopez. Piquet Jr et Abt profitent de l’ouverture et relèguent Lopez à la 7ème place. A l’arrière du peloton, André Lotterer heurte Nico Prost qui part en tête à queue. Le français reprend la piste sans dommages à la dernière place.

Cauchemar pour Di Grassi. Le brésilien, déjà victime d’un problème mécanique à Hong Kong, voit sa voiture s’arrêter sur la piste. Ne parvenant pas à relancer sa voiture, Di Grassi arrivera finalement à rejoindre les stands pour abandonner.

En tête de course, Buemi subit la pression de Bird, bien déterminer à remporter son deuxième E-Prix de la saison. Rosenqvist conserve sa 3ème place et observe la lutte devant lui. Abt, pas encore pénalisé, dépasse Piquet Jr pour le gain de la 4ème position.

Turvey, parti des stands, rentre dans le top 10 au 12ème tour grâce à un beau dépassement sur Nick Heidfeld et au drive through de Abt. A ce stade de la course, Buemi occupe la première place devant Bird, Rosenqvist, Piquet, Evans, Lopez, Vergne, Engel, Turvey et Blomqvist.

Longtemps leader de la course 2 de Hong Kong avant de partir à la faute, Edoardo Mortara attaque Alex Lynn et Tom Blomqvist pour entrer dans le top 10. Au même instant, Sam Bird se fait dépasser par Felix Rosenqvist. A l’arrière, Lotterer est victime d’un problème mécanique et doit s’arrêter dans un dégagement.

Bird perd du terrain sur Buemi et Rosenqvist. Le britannique a un problème et doit tenir jusqu’au changement de voiture. La voiture de Lotterer étant arrêtée dans un endroit dangereux, la direction de course brandit le Full Course Yellow, ce qui permet à Bird de limiter la casse.

A la reprise de la course, Buemi occupe toujours la première place devant Rosenqvist, Bird, Piquet, Vergne, Lopez, Engel, Heidfeld, Mortara et Blomqvist. S’en suivent 10 tours calmes durant lesquels les pilotes gèrent leur niveau d’énergie.

A 7 tours de l’arrivée, Prost dépasse Lynn pour le gain de la 11ème place. Mais le principal rebondissement de la course intervient deux tours plus tard, lorsque Rosenqvist plonge au freinage et fait l’intérieur à Buemi. Le suisse, soucieux de marquer de gros points après son score quasiment nul de Hong Kong, ouvre la porte et se contentera de la deuxième place.

Les positions de tête se figent. Rosenqvist creuse progressivement l’écart sur Buemi, qui conserve lui aussi une petite avance sur Bird. A l’arrière, Edoardo Mortara se mélange les pinceaux. Le suisse, surpris par la lutte entre son coéquipier et Nick Heidfeld devant lui, freine tard, se décale à l’intérieur et vient percuter ses deux adversaires. Le choc conduira Mortara à l’abandon et coûtera quelques positions à Heidfeld.

Engel, pénalisé après l’arrivée, est relégué de la 7ème à la 12ème position. Jean-Eric Vergne, parti 13ème sur la grille, est l’auteur d’une belle remontée jusqu’à la 5ème place.

Les commissaires de course ont décidé d’infliger une pénalité de drive through à Nicolas Prost après la course. Le français est donc déclassé et termine officiellement à la 13ème place.

Nelson Piquet Jr, au volant d’une Jaguar ayant largement progressé depuis la saison passée, signe le meilleur tour en course. Felix Rosenqvist prend quant à lui la tête du championnat pilotes.

(avec communiqué)

Classement de l’ePrix de Marrakech

1. Felix Rosenqvist (Suè/Mahindra Racing)
2. Sebastian Buemi (Sui/Renault E.Dams) à 0.925
3. Sam Bird (Ang/DS Virgin) 5.762
4. Nelsinho Piquet (Bré/Panasonic Jaguar) 6.554
5. Jean-Eric Vergne (Fra/Techeetah) 12.238
6 – Jose Maria Lopez
7 – Nick Hiedfeld
8 – Tom Blomqvist
9 – Alex Lynn
10 – Daniel Abt
11 – Mitch Evans
12 – Maro Engel
13 – Nicolas Prost
14 – Antonio Felix da Costa
15 – Jerome D’Ambrosio
16 – Luca Filippi
17 – Edorardo Mortara
18 – Oliver Turvey – DNF
19 – Andre Lotterer – DNF
20 – Lucas di Grassi – DNF

Classement général après 3 manches sur 14:

1. Felix Rosenqvist (Suè/Mahindra Racing) 54 ptn
2. Sam Bird (G-B/DS Virgin) 50
3. Jean-Eric Vergne (Fra/Techeetah) 43
4. Nelsinho Piquet (Bré/Panasonic Jaguar) 25
5. Edoardo Mortara (Sui/Venturi) 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*