L’Allemand a dû se contenter de la 4e place. Les 2 candidats au titre se sont touchés au 1er tour, sans qu’une sanction ne soit prise par les commissaires. Vettel a dû s’arrêter pour changer son aileron avant, ruinant ainsi ses chances de victoire.

Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) a franchi la ligne en 3e position à 13.066 secondes. Jugé responsable d’un accrochage sur le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) à dix tours de l’arrivée, le Néerlandais a écopé de 5 secondes de pénalité. Du coup, c’est Bottas qui monte sur la 3e marche du podium à 14.066 secondes et l’Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) se classe 4e (16.151) devant Verstappen (18.208).

Vettel (Ferrari) a été victime d’un léger accrochage en début de course avec Lewis Hamilton. Reparti au fond du classement, il a réussi à remonter jusqu’à la 4e place mais a concédé 13 points à son grand rival britannique.

Au classement du championnat, Hamilton creuse l’écart en tête et possède 30 points d’avance. Il compte 256 points pour 226 à Vettel. Räikkönen est 3e avec 164 unités. Vandoorne est 16e et possède 8 points.

Il faut noter que le 15e Grand Prix se courra le 16 septembre à Singapour.

(avec ats et lesoir.be)

Classement du Grand Prix d’Italie 2018:

classement f1 monza 2018