Infos dernières

La Golf GTI a 40 ans!

La mythique citadine allemande, la Volksagen Golf GTI fête cette année quarante ans d’existence et le rêve demeure entier.

A l’origine le sigle GTI signifie: Grand Tourisme Injection. Les caractéristiques de cette voitures sont un moteur assez gros, hors norme pour la catégorie (en l’occurrence 1.6 litre de cylindrée); une injection pour marquer son avance technologique (aucune voiture de cette taille ne bénéficiait alors de ce type d’alimentation réservé aux hauts de gamme); et quelques touches visuelles spécifiques. A l’extérieur, un liseré rouge autour de la calandre, des pneus plus gros (mais sans jantes en alliage), des passages de roues soulignés d’élargisseurs en plastique noir, et les deux bandes noires de largeur inégales, collées sur les bas de caisse. A bord, un compte-tours, trois cadrans de plus, des sièges plus enveloppants, et un pommeau de levier de vitesse sous forme de boule de golf.

Le moteur de 110 chevaux qui équipai la toute première Golf GTI en 1976, n’était pas inédit puisqu’il équipait jusque là les cousines du groupe, Audi 80, dans leur version GT. Mais, glissé sous le capot des Golf, et doté d’une injection électronique, il parlait haut et fort. Mieux ; les suspensions de la voiture avaient été repensées pour permettre une tenue de route cohérente avec les nouvelles performances. C’est que… accélérer de 0 à 100 km/h en 9,1 secondes, et atteindre 182 km/h en pointe, ce n’était pas rien, à l’époque ! Le succès de la Golf GTI fut immédiat. Cette voiture lança la mode, qui inonda le monde. En Algérie aussi elle eu ses heures de gloire puisqu’il n’était pas rare de l’apercevoir sur nos routes.

La Saga Golf GTI:

1976: Première Golf GTI. Idée de génie de Volkswagen : avoir greffé un moteur plus gros, et quelques accessoires qui rendaient cette Golf reconnaissable, comme sa double bande noire sur les bas de caisse.

1981: Oettinger, le préparateur allemand bien connu, greffe une culasse à 16 soupapes pour donner la Golf GTI 16S.

1983: Sur la Golf 2, la version GTI se dédouble: la 1.8 à 8 soupapes, 112 chevaux, 191 km/h ; et la 16S, qui intègre le catalogue « régulier » de la marque. 139 chevaux, 208 km/h.

1991: La Golf 3 GTI dispose d’un moulin qui grossit: 2.0 litres, 115 chevaux, 198 km/h ; ou 150 chevaux en 16V, 215 km/h. Mais une certaine VR6, avec son moteur 6 cylindres détrône la GTI dans le cœur des amateurs.

1998: Sur la Golf 4 GTI le turbo arrive sur une version assez tempérée du moteur 1.8 à 5 soupapes par cylindres inauguré par Audi. 150 chevaux, 216 km/h. Existera aussi une version 180 chevaux, 22 km/h mais en plus haut de gamme.

2003:  La Golf 5 GTI n’arrête pas la course à la puissance du constructeur allemand. Nouvelle génération de moteur 2.0 litres, 4 soupapes par cylindres et turbo. 200 chevaux pour une vitesse de pointe de 235 km/h.

2008: Sur la Golf 6 on trouve le même moteur que sur la précédente version. cependant la puissance atteint les  210 chevaux pour 240 km/h. En fin de carrière, VW produit la version “Édition” de 235 chevaux qui culmine à 247 km/h.

2013: L’actuelle Golf 7 GTI se décline sous deux versions dotées du même moteur 2,0 litres. L’une atteint 220 chevaux pour une vitesse max de 246 km/h et la seconde de 230 chevaux et 250 km/h. Fin 2015 est apparue la GTI “Clubsport” dotée d’une motorisation boostée à 265 chevaux (290, momentanément, avec l’overboost)!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*