Infos dernières

Le Groupe Renault affiche des résultats en hausse pour 2018

Les résultats du 1er semestre 2018 sont en hausse de 9.8% pour le Groupe Renault qui comprend les marques Jinbei et Huasong qui sont consolidées depuis le 1er janvier 2018.

En effet et selon un communiqué du groupe, sur le premier semestre, les immatriculations mondiales véhicules particuliers + véhicules utilitaires (VP + VU) du Groupe Renault (y compris Lada, Jinbei, Huasong) ont enregistré une hausse de 9,8 %. La part de marché du Groupe ressort désormais à 4,3 % (+0,2 point).

Le Groupe, ainsi que les marques Renault et Dacia établissent un record de ventes sur un semestre, avec respectivement, 2.067.695, 1.378.583 et 378.095 véhicules vendus. Les ventes de Lada sont en hausse de 24,0 %. Celles de Renault Samsung Motors sont en baisse de 26,9 %, indique la même source.

Par ailleurs, depuis le 1er janvier 2018, le Groupe Renault intègre aussi les volumes de Jinbei et de Huasong qui s’élèvent à plus de 85.000 véhicules vendus.

En Europe, les immatriculations du Groupe sont en hausse de 4,4 % sur un marché en progression de 2,8 %, soit 1.070.718 véhicules immatriculés au 1er semestre. La part de marché du Groupe en Europe s’établit à 11,0 %, en hausse de 0,2 point.

La marque Renault seule enregistre une croissance de 1,1 %. La part de marché s’élève à 8,1 %. Clio 4 est le 2e véhicule le plus vendu en Europe, Captur le 1er crossover de sa catégorie et Scénic le 1er véhicule le plus vendu de sa catégorie.

La marque Dacia enregistre un record de ventes pour un semestre en Europe avec 281 225 véhicules immatriculés (+14,6 %), et une part de marché record de 2,9 % (+0,3 point). Cette hausse est liée à la performance de Sandero phase 2 et du nouveau Duster qui enregistre en 6 mois près de 63 900 immatriculations.

La marque Alpine a enregistré ses premières immatriculations depuis 22 ans. Depuis le lancement plus de 4 800 véhicules ont été réservées.

Hors d’Europe, les immatriculations du Groupe sont en hausse de 16,4 %. Le Groupe enregistre des croissances de ventes en Amériques (+18,1%), Asie-Pacifique (+69,5 %), et en Eurasie (+15,1 %), et fait face à un ralentissement en Afrique Moyen-Orient Inde (-4,5%).

Dans la région Amériques, les immatriculations du Groupe sont en hausse de 18,1 % sur un marché en hausse de 6,3 %. La part de marché atteint un niveau semestriel historique à 7,3 %, en hausse de 0,7 point, grâce notamment à l’offensive produits sans précédent comprenant la gamme complète de SUV.
Le Groupe Renault continue de pleinement profiter du dynamisme du marché argentin et voit ses immatriculations progresser de 22,2 %, deux fois plus vite que le marché qui augmente de 11,2 %. La part de marché augmente de 1,3 point à 14,6 %. Au Brésil, le marché progresse de 13,7 % et le Groupe en profite en augmentant ses ventes de 27,8 % avec une part de marché historique à 8,3 % (+0,9 point). Kwid lancé sur le second semestre 2017 se place numéro 2 de son segment dans les deux pays.

La région Asie Pacifique a intégré depuis le 1er janvier 2018 les volumes de ventes des marques Jinbei et Huasong à la suite de la création d’une coentreprise avec Brilliance China Automotive Holdings Limited. Dans la région, les immatriculations sont en hausse de 69,5 %. À périmètre équivalent 2017, les volumes du Groupe sont en baisse de 14,8 % sur un marché qui progresse de 4,3 %.

En Chine, le Groupe a vendu près de 117 646 véhicules, dont près de 33 000 véhicules sous la marque Renault.
Renault Samsung Motors enregistre une baisse de 26,9 % en Corée du sud en l’absence de nouveau modèle dans un marché très concurrentiel.

En Eurasie, les immatriculations sont en hausse de 15,1 % sur un marché qui progresse de 9,4 %. La part de marché du Groupe progresse de 1,3 point à 25,8 % notamment grâce à son dynamisme en Russie.
Le marché russe progresse de 18,2 % sur le premier semestre. La Russie demeure le 2e marché du Groupe qui y voit ses ventes augmenter de 19,7 % en plaçant 8 modèles dans le top 15 du marché véhicule particulier. Plus d’une voiture sur 4 vendue sur ce marché est une Renault ou une Lada.

En Russie, la marque Lada enregistre une hausse de 21,1 % avec une part de marché de 20,0 % (+0,5 point) grâce au succès des nouveaux modèles LADA Vesta et LADA XRAY.
Les volumes de la marque Renault augmentent de 16,5 % grâce notamment au succès de Duster et Kaptur, avant l’arrivée en 2019 d’un nouveau crossover du segment C.

En Afrique-Moyen-Orient-Inde, les immatriculations du Groupe sont en baisse de 4,5 %, sur un marché en hausse de 10,1 %.
En Iran, les ventes baissent de 10,3 % avec une part de marché de 8,1 % (-2,3 points).
En Inde, tout en demeurant la première marque automobile européenne, Renault voit ses ventes baisser de 25,4 % dans un marché très concurrentiel.
Au Maghreb, les ventes du Groupe progressent de 12,4 % sur un marché en hausse de 7,0 %. La part de marché du Groupe s’établit à 44,8%, en hausse de 2,1 points.

Perspectives:

Le marché mondial devrait connaître une croissance de 3 % par rapport à 2017 (précédemment +2,5 %). Le marché européen est attendu en hausse de 1,5 % (vs +1 %) avec une progression de 2 % (vs +1 %) pour la France. A l’international, le Brésil devrait connaître une hausse de 10 % (vs +5 %) et la Russie de plus de 10 % (vs près de 10 %). La Chine devrait croître de 5 %, et l’Inde de 8 % (vs +6 %).

Dans ce contexte, le Groupe devrait profiter en 2018 de sa gamme renouvelée dans toutes les régions et poursuivre sa croissance des ventes, tirée par l’international en lien avec le nouveau plan “Drive the Future”.

(avec communiqué)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*