Infos dernières

Hyundai Algérie: Le coup de gueule d’Omar Rebrab

Lors d’un conférence de presse, tenue le 14 février 2016, Omar Rebrab, responsable de la filière automobile du groupe Cevital, a tiré à boulets rouge sur le constructeur Hyundai Motors, dont il est le distributeur en Algérie.

Selon nos confrères de TSA, M.Rebrab a parlé de trahison du fait que le constructeur coréen ai agrée un deuxième opérateur dans la distribution de poids lourds, Tiziri Motor, en l’occurrence. Ce qui a poussé Hyundai Motor Algérie, par mesure de rétorsion, à ne plus distribuer les camions de cette marque en Algérie.

En ce qui concerne les bruits qui courent sur le fait que le constructeurs coréen recherche d’autres distributeurs de voitures légères dans notre pays, le responsable de la filière automobile de Cevital a encore indiqué que son groupe n’aura plus aucun scrupule à représenter d’autres marques.

Omar Rbrab va plus loin et accuse Hyundai Motor d’escroquerie: « Le concurrent Tiziri Motor était en passe de commander 2.000 poids lourds mais entre temps le nouveau cahier de charge est entré en vigueur et les véhicules commandés ne répondent plus aux normes de sécurité. La commande a donc été annulée », a-t-il déclaré. Les véhicules ayant été fabriqués, le constructeur a, selon M.Rebrab, essayé de les « refourguer » à Cevital qui a refusé de les prendre. Hyundai Motor c’est ensuite retourné sur un opérateur inexpérimenté, Global Motors. Selon lui ces véhicules ont été montés, ils vont êtres démontés puis envoyés en Algérie pour êtres remontés au sein de l’usine de Global Motors à Batna. Cet opérateur risque, selon M.Rebrab, de se retrouver avec 2.000 camions invendable du fait qu’il ne répondent pas au nouveau cahier de charge.

Quotas d’importations de véhicules

Omar Rbrab a également indiqué, au cours de sa conférence de presse qu’il est très grave de prendre en compte que les volumes de ventes réalisés dans la désignation des quotas d’importation. L’état doit prendre en compte, selon lui, la contribution à l’impot ainsi que les investissements réalisés dans notre pays.

Une future usine de montage qui va produire 100.000 véhicules par an

Faisant suite à la création de la filiale Algérie Auto Industrie, le groupe Cevital compte lancer une usine de fabrication de véhicules d’une capacité de 100.000 unités par an. L’usine produira des bus Marco Polo, des véhicules Fiat et éventuellement des automobile Hyundai. Cette usine aura selon M.Rebrab un taux d’intégration de pas moins de 40%. Il a indiqué qu’une grande partie des intrants seront produits par le groupe, Les aciers ainsi que la verrerie via les filiales Luchini et MFG.

Le premier responsable de Hyundai Motor Algérie a entre révélé la mise en place, dés ce mois de mars, d’un magasin de pièces de rechange à Blida d’une superficie de 6.500 m² qui a pour vocation à devenir un véritable centre commercial.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*