Infos dernières

Hyundai et Kia se focalisent sur les marchés émergents

Face à la dégringolade sur le marché chinois, le groupe automobile Hyundai-Kia tente de basculer sa stratégie afin de diversifier ses ventes sur le marché mondial en se focalisant sur les marchés des pays émergents.

Cette stratégie consiste essentiellement à introduire de nouveaux véhicules sur les marchés de l’Amérique latine, de la Russie, de l’Afrique et du Moyen-Orient et à augmenter la capacité à produire localement pour diversifier le réseau de vente dans le monde.

Le déploiement du bouclier antimissile américain THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) en Corée du Sud, tant contesté par Pékin, a effectivement influencé les ventes de véhicules de Hyundai-Kia sur le marché chinois, avec une baisse annuelle de 14,4% pour Hyundai Motor au premier trimestre de cette année puis une dégringolade de 45,0% pour Kia Motors.

Choi Byung-chul, le vice-président de la division financière et comptable, a indiqué dans une conférence de presse le 26 avril que «nous allons étendre les ventes en Russie et au Brésil, deux pays où il y a de l’optimisme pour l’augmentation de la demande à travers la sortie de véhicules stratégiques localisés et la relance de la compétitivité dans les ventes».

«En Afrique et au Moyen-Orient, nous essayerons de tâter le terrain de la croissance pour préparer la venue d’un moment opportun dans l’avenir», a noté Choi. Sur le marché russe, Kia présentera successivement ses nouvelles Morning et Rio (Pride en Corée) aux premier et deuxième semestres, tandis que Hyundai renforcera les ventes du SUV compact Creta, de la citadine Solaris et de la G80 de Genesis. La part de marché du groupe Hyundai-Kia au premier trimestre 2017 en Russie s’élève à 21,0% et ses ventes ont connu une hausse de 8,3% (67.614 unités vendues).

Hyundai renforcera sa dominance sur le marché brésilien avec son SUV compact Creta ainsi que la compétitivité du véhicule stratégique HB20. Au Mexique, Kia tentera une extension de ses ventes grâce à l’ouverture d’une usine en septembre 2016 puis cherchera à augmenter ses ventes dans les pays voisins, dont le Chili et la Colombie.

En Afrique et au Moyen-Orient, le groupe automobile sud-coréen se concentrera sur la vente de véhicules électriques et de modèles haut de gamme, comprenant la nouvelle Grandeur, la G80 et la Ioniq. Il essaiera d’étendre sa capacité de production locale à long terme dans les pays émergents, à l’image de Kia qui projette de construire une usine en Inde pour produire annuellement 300.000 véhicules.

(yonhapnews.co.kr)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*