Infos dernières

Hyundai Motor Algérie: Le bilan 2015

L’heure des comptes a sonné! en ce début d’année il est de bon ton, pour les concessionnaires automobiles, de faire un récapitulatif sur les réalisations de l’année 2015. Nous débutons cette saga des bilans, par Hyundai qui, au milieu d’un marché globalement en baisse, a réussi à tirer son épingle du jeu en se classant à la quatrième position en terme de marque, après Renault, Dacia et Peugeot.

Hyundai Algérie qui aime a indiquer que c’est la marque asiatique la plus vendue en Algérie, indique dans un communiqué de presse, que HMA a terminé l’année 2015 avec pas moins de 34.007 véhicules vendus dont 31.306 pour le léger, 2.029 de camions et 672 engins de travaux publiques.

Voici un tableau qui détaille ces ventes par modèles:

Modèles Total des ventes en 2015
Accent 19.525
Accent RB 124
Atos 24
Eon 138
Elantra 25
Genesis 1
H100 1.179
H1 349
Getz 1
I10 7.562
I20 1.427
I30 11
I40 111
Santa Fe 392
Sonata 21
Tucson 327
Veloster 89

2016 l’année du renouveau

Pour Hyundai Algérie, l’année 2016 est, d’ors et déjà, placé sous le signe du renouvellement de sa gamme de véhicules. En effet, le concessionnaire annonce l’arrivée du nouveau Tucson, suivi du nouveau Santa Fe, la nouvelle I10, la nouvelle Accent baptisée Xcent, la nouvelle I20, la nouvelle Elantra et le très attendu petit SUV CRETA.

Coté service après-vente HMA va mettre, en 2016, les bouchées doubles, pour améliorer ce service à la clientèle, en commençant par l‘extension des ateliers de Oued S’mar, la mise en place du Service Express, le lancement de l’assistance sur route et l’installation d’un nouveau centre de maintenance à Oran. Aussi un magasin central de pièces de rechanges sera mis en place au courant de cette année.

Pour se rapprocher encore plus de sa clientèle, le concessionnaire annonce, en outre, l’inauguration en 2016 de huit nouvelles succursales à Biskra, Mostaganem, Blida, Ben Aknoun, Reghaia, Boumerdes, Constantine et enfin Hassi Messaoud.

D’un autre coté Hyundai Algérie compte, cette année, lancer la commercialisation de véhicules d’occasion.

Pour être en conformité avec le cahier de charge régissant l’activité d’importation des véhicules neufs, Hyundai Algérie a, selon les termes de son communiqué de presse, « déposé sa candidature pour l’implémentation d’une usine de montage en Algérie ». Le concessionnaire indique qu’en « négociation avec plusieurs marques internationales, Hyundai Motor Algérie attend le feu vert des ministères concernés ». Le concessionnaire n’omet pas de rappeler que Hyundai Motor Algérie a déjà pris une longueur d’avance dans l’industrie automobile grâce à sa filiation au Groupe Cevital qui est déjà impliqué dans la production des pièces et accessoires dédiés à l’automobile à l’image de la filiale MFG, spécialisée dans la production et l’exportation du verre; La boulonnerie et pièces en acier grâce au partenariat avec l’Italien Lucchini; et enfin les accessoires en caoutchouc avec l’installation d’une nouvelle usine de transformation de plastique.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*