Infos dernières

Importations automobiles: Seulement 5% des recours déposés par 30 concessionnaires acceptés

Six concessionnaires sur trente ont reçu une réponse favorable, de la part du comité interministériel chargé de l’examen des demandes des licences d’importation des véhicules, pour la révision à la hausse de leurs quotas d’importation de véhicule. Parmi les heureux bénéficiaires de cette hausse des quotas et des valeurs d’importation de véhicules figurent: Nissan Algérie, Cima-Motors et IVAL.

Suite à la répartition des licences d’importations de véhicules par le ministère du commerces le 15 mai 2016 après une longue tergiversation, une trentaine de concessionnaires avaient déposé un recours auprès de ce même ministère pour solliciter une augmentation de leur quotas d’importation. Le ministère du commerce, Bakhdi Belaib, avait indiqué alors, que certains recours étaient fondés. Selon lui, le comité interministériel chargé de l’examen des demandes des licences d’importation des véhicules « a adopté des critères généraux ne prenant pas en compte certaines données relatives aux concessionnaires », soulignant que ces recours seront traités sur la base de ces données.

Le contingent quantitatif d’importation des véhicules a été réduit à 83.000 unités pour l’année 2016 (contre un quota initialement fixé à 152.000 unités) dans le cadre des licences d’importation pour une valeur de moins d’un milliard de dollars.

Le Comité interministériel chargé de l’examen des demandes des licences d’importation avait reçu une demande globale d’une valeur de onze milliards de dollars pour l’importation de véhicules. Quarante concessionnaires de véhicules ont été retenus pour bénéficier de ces licences sur les 80 postulants.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*