Infos dernières

Industrie automobile en Algérie: Peugeot, Fiat et Iveco sur les starting blocks

Cela commence à bouger du coté de l’industrie automobile en Algérie. Entre Peugeot, Fiat et Iveco les intentions de mettre en place des usines de montage dans notre pays ne manquent pas. Il certain que Renault ne sera plus seul en 2016. En effet, en marge de la signature, mardi 15 septembre 2015 à Alger, d’un mémorandum d’entente pour la création d’une commission mixte de coopération industrielle, entre le ministère de l’industrie et des mines et le ministère du développement économique italien, M. Bouchouareb a indiqué que les projets entre les deux pays “avancent bien”, en affirmant que le constructeur Fiat “va enfin venir s’installer en Algérie”, dans le cadre d’un partenariat pour une usine de montage avec un privé algérien. De plus, a-t-il dit, le constructeur Iveco est sur “le point de finaliser” un accord pour l’implantation d’une usine de montage en Algérie également en partenariat avec le groupe Ival. L’usine de véhicules utilitaires de la marque italienne Iveco, prévue à Bouira entrera en production fin 2016. Cette unité aura, dans un premier temps, une capacité de montage de 1.000 à 1.500 véhicules par an, avec un taux d’intégration qui devrait se situer entre 17 et 20%, selon le groupe Ival.

D’un autre coté, lors d’un point de presse en marge d’une réunion avec le représentant spécial pour les relations algéro-françaises Jean Louis Bianco, le ministre de l’industrie a déclaré que le projet de construction d’une usine automobile du constructeur français Peugeot en Algérie avançait bien. Selon l’APS qui rapporte l’information, cette réunion a été une occasion pour donner les orientations et le cadrage de ce projet, selon le ministre qui a refusé de donner des détails sur le projet et les partenaires avant la finalisation prochainement des négociations. Une partie de la production de la future usine de montage devrait être destinée à l’exportation, a rassuré M. Bouchouareb qui a qualifié le projet de “complexe” de par sa capacité d’intégration et de sous-traitance. De son côté, le représentant spécial pour les relations algéro-françaises estime que “les discussions avançaient dans le bon sens entre les entreprises concernées”. Rappelons que la création d’une usine Peugeot en Algérie avait été annoncée lors de la dernière visite à Alger du président français François Hollande en juin dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*