Infos dernières

Industrie automobile en Algérie: Produire 200.000 unités d’ici deux ans

Le ministre de l’industrie table sur une production de 200.000 véhicules d’ici deux ans. Dans une interview qu’il a donné à nos confrère du quotidien l'”Expression”, Abdesslem Bouchouareb a déclaré: “Notre objectif, d’ici deux ans, est d’atteindre les 200.000 unités. Développer l’industrie automobile et la mener vers l’excellence ne peut se faire sans un ancrage profond de la filière et un élargissement des domaines de compétences. Nous travaillons à construire une filière complète en termes de métiers et de prestations afin de permettre aux constructeurs, équipementiers et sous-traitants un niveau de compétitivité élevé pour partir à la conquête de nouveaux marchés à l’international. Nos deux orientations c’est l’intégration et l’export”.

Le ministre insiste sur l’intégration des unités industrielles et déclare: “Aujourd’hui, nous allons vers plus d’intégration, en tout cas c’est ce que j’ai exigé des partenaires. La voie de l’intégration doit être aujourd’hui au cœur de notre relation” avec les partenaires.

Dressant un bilan de ce qui a été fait et ce qui reste à faire, le ministre a expliqué, lors de son entretien avec l'”Expression”: Nous avons Renault qui active déjà, Peugeot bientôt suivi de Fiat, Iveco. Le japonais Nissan arrive, le coréen Hyundai pour le montage de camion à Batna est très avancé. Il y a un constructeur soutenu par l’Etat chinois qui vient. Récemment aux Etats-Unis, j’ai discuté avec les dirigeants de Ford et de General Motors. J’ai récemment eu l’ambassadeur d’Allemagne qui m’a parlé d’un intérêt de Volkswagen sous une forme qui reste encore à définir. Globalement, les choses évoluent dans le bon sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*