Infos dernières

Jijel: des projets routiers pour désenclaver la wilaya

Le gouvernement algérien veut mettre le paquet pour désenclaver la wilaya de Jijel qui a longtemps souffert du manque d’infrastructures routières de qualité. A cet effet, le ministre des Travaux Publics et du Transport, Abdelghani  Zaâlane  a indiqué lundi soir à Jijel que cette wilaya a bénéficié au titre du programme du secteur d’une enveloppe financière de 24 milliards DA en vue de contribuer à son désenclavement et au développement de son réseau routier.

Lors de l’inauguration de la première tranche du front de mer à  la cité Assaousse, le ministre a souligné que cette visite de deux jours vise à apprécier la mise en œuvre de l’‘‘important’’ programme du président de la République Abdelaziz Bouteflika réservé à cette wilaya qui contribuer à rompre l’enclavement de Jijel.

‘’Ce désenclavement requerra de grandes ressources financières pour réaliser des routes et des tunnels car le coût du kilomètre dans cette wilaya deux à trois fois supérieur à celui du kilomètre dans d’autres wilayas’’, a affirmé M. Zaâlane.

Il a également assuré que ce programme ne sera pas réservé aux seules routes nationales connaissant actuellement des travaux d’élargissement et de réhabilitation et aux chemins de wilaya mais portera sur des opérations de proximité dans les régions montagneuses ‘’pour favoriser la fixation de la population et y créer des économies locales’’.

La pénétrante autoroutière Djendjen-El Eulma (Sétif) rompra l’enclavement de cette wilaya et en renforcera l’attractivité notamment de son port qui compte parmi les plus grands du pays permettant le mouillage de gros navires avec une importante aire pour les containers, a relevé le ministre ajoutant que la wilaya compte un aéroport et une grande zone industrielle à Bellara et est desservie par le chemin de fer.

La wilaya aura, dans le cadre du plan de développement de son port, une gare maritime à l’instar des sept autres existants dans le pays, a affirmé le ministre qui a estimé que la levée du gel sur les projets permettra le développement du transport maritime des personnes et des marchandises. Il a également noté que les opérateurs étrangers contrôlent 90% des opérations de transport maritime de marchandises.

Concernant l’ouverture d’une liaison aérienne entre Jijel et Oran, le ministre a indiqué que la demande des autorités locales a été transférée par ses services à la compagnie Air Algérie estimant que les investissements engagés dans la wilaya exige de garantir des liaisons avec la capitale et les wilayas voisines.

Le ministre a inauguré un échangeur sur la RN-43 près de Tassousset dans la commune Emir Abdelkader desservant le pôle universitaire de la localité et a exhorté les responsables locaux à parachever les travaux restant incluant notamment la signalisation horizontale et verticale.

Il a également inauguré la première tranche du projet de consolidation et aménagement du front de mer de la cité Assaousse le long de 650 mètres pour 538 millions DA et a exprimé sur site sa satisfaction de la qualité des travaux invitant les responsables concernés à maintenir le même niveau de qualité pour la suite des travaux qui concerneront 550 mètres pour 500 millions DA.

Le ministre présidera dans la soirée à la maison de la culture Omar Ouseddik une cérémonie de distinction des élèves méritants des trois paliers de l’enseignement et poursuivra mardi sa visite par l’inspection de plusieurs projets dans nombre de communes.

(avec APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*