Infos dernières

Kia met le cap sur les véhicules autonomes

Deux milliards de dollars vont être investi d’ici 2018 par Kia pour développer des systèmes perfectionnés d’aide à la conduite. Le but du constructeur coréen est de se doter d’un véhicule entièrement autonome à l’horizon 2030.

Selon auto-infos qui rapporte l’information, la première phase d’investissements va porter sur les nouveaux systèmes avancés d’aide à la conduite, les ADAS (Advanced Driver Assistance System). Le constructeur compte doter sa gamme de ces technologies de conduite partiellement autonome d’ici à 2020. A cet effet Kia concentre ses efforts sur trois types de technologies : de nouveaux capteurs capables de détecter les autres véhicules et les risques potentiels, des systèmes informatiques évolués pour donner la possibilité au véhicule de prendre des décisions sur la base des informations collectées par les capteurs ADAS et, enfin, des systèmes mécaniques et électroniques actifs pour que le véhicule puisse réagir en toute autonomie.

Selon la même source, ces axes de recherche permettront de mettre au point nombre d’ADAS, parmi lesquelles figurent l’aide à la conduite sur autoroute qui associe un système d’aide au maintien dans la file et un régulateur de vitesse adaptatif. Mais aussi le système d’aide à la conduite dans les embouteillages, conçu pour garder une distance de sécurité avec le véhicule précédent mais aussi pour maintenir le véhicule dans sa voie de circulation. Kia travaille aussi sur les ADAS destinées à faciliter le stationnement, dont le système actif d’aide au stationnement et l’aide au stationnement à distance. Ces fonctions viendront en complément des outils déjà existantes notamment sur les nouveaux Sorento, Sportage et Kia, à savoir l’alerte de franchissement involontaire de ligne, le système d’assistance active au maintien de voie, de détection d’angle morts ou encore le freinage d’urgence autonome et le régulateur de vitesse intelligent. Toutes ces recherches devraient aboutir au lancement de véhicules totalement autonomes d’ici à 15 ans, a annoncé Kia. Ce qui suppose également un travail sur la communication entre véhicules, mais aussi entre véhicules et infrastructures, en enfin entre les véhicules et tout ce qui les entoure. « Dès lors que les véhicules pourront communiquer avec leur environnement de manière directe et indépendante, Kia sera en mesure de produire des modèles dotés de technologies ADAS », souligne le constructeur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*