Infos dernières

La route qui relie El-Borma à Hassi-Messaoud, bientôt remise en état

Plusieurs opérations ont été retenues pour le renforcement et la modernisation de tronçons dégradés de la RN-53, reliant la daïra frontalière d’El-Borma et celle de Hassi-Messaoud, a-t-on appris dimanche auprès de la Direction des travaux publics (DTP) de la wilaya d’Ouargla.

Projetées avec un financement d’un (1) milliard DA, ces opérations, à lancer avant la fin de l’année en cours, portent sur la réhabilitation de 43 km de cet axe routier long de 330 km, une des préoccupations de la population de cette région frontalière, a expliqué le DTP, Bachir Herrane.

Il a fait état de l’examen des dossiers des entreprises soumissionnaires pour ce projet, en précisant que la réhabilitation d’une centaine de kilomètres restants se fera ultérieurement au titre de différents programmes de développement.

Les autres tronçons de cette route névralgique se trouvent en ‘‘bon’’ état, suite aux opérations réalisées ces dernières années et qui ne demandent que des actions d’entretien et de désensablement périodiques, à l’origine de la perturbation du trafic routier.

La route El-Borma- Hassi-Messaoud revêt une importance particulière pour la circulation des véhicules des compagnies pétrolières opérant dans la région, ainsi que pour le développement économique local et la circulation des citoyens vers le chef-lieu de la wilaya distant de plus de 400 km.

La wilaya d’Ouargla dispose d’un réseau routier long de plus de 2.000 km, dont 1.500 km de routes nationales.

Quelque 64% de ces routes qui traversent l’Erg oriental sont régulièrement exposés au phénomène de l’ensablement, nécessitant ainsi des efforts continus pour leur entretien périodique.

(APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*