Infos dernières

L’automobiliste algérien n’aime pas les feux rouges!

Apparemment l’automobiliste algérien a une dent contre les feux rouges. En effet selon un bilan de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), que rapporte l’APS, cinq mille huit cent soixante treize (5.873) infractions liées au non respect du feu rouge ont été enregistrées au cours du premier trimestre 2016 à travers le territoire national.

Il n’est pas rare, du moins à Alger, de voire des automobilistes passer allégrement au rouge à proximité du tramway qui doit y aller de son klaxon pour pouvoir passer.

Dans son communiqué la DGSN rappelle que le non respect du feu rouge est une infraction de 4e degré, car “entraînant des blessures graves voire la mort”.

Cette contravention implique le retrait immédiat du permis de conduire et une amende de 4.000 DA qui s’élève à 6.000 DA en cas de non paiement. Le contrevenant est également poursuivi en justice s’il est responsable d’un accident ayant fait des victimes.

(DZMOTION/APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*