Infos dernières

Le bénéfice de Hyundai en net recul

Le plus grand constructeur automobile de la Corée du Sud, Hyundai Motor Company., a rapporté ce mercredi un bénéfice net de 1.120 milliards de wons (987,2 millions de dollars) pour le troisième trimestre de cette année, soit une baisse de 7,2% sur un an, à cause principalement de la forte diminution des ventes à domicile suite à une série de grèves.

Son chiffre d’affaires a de son côté reculé de 5,7% sur un an à un plus de 22.000 milliards de wons alors que son bénéfice d’exploitation a plongé de 29% pour retomber en glissement annuel à 1.070 milliards de wons.

Le constructeur automobile a vendu un total de 1.084.674 voitures sur le marché mondial au cours du troisième trimestre après avoir écoulé 1.121.796 unités durant la même période de l’année dernière.

Ce repli des ventes est principalement attribué à la forte diminution de la production provoquée par une série de grèves suivies par des travailleurs syndiqués suite à l’échec de négociations salariales.

«D’un côté, la demande sur les nouveaux marchés émergents a continué à reculer et de l’autre côté, la production de la société a diminué en raison de grèves dans des usines locales et de l’augmentation de ses coûts fixes», a noté l’entreprise.

Au cours de la période juillet-septembre, les ventes locales de Hyundai Motor ont plongé de 19,2% sur un an alors que ses expéditions vers l’étranger de voitures construites dans les usines locales ont subi une dégringolade de 24,7%. Les ventes de voitures fabriquées à l’étranger ont en revanche augmenté de 7,8% en rythme annuel.

Pour les neuf premiers mois de 2016, le numéro un de l’industrie automobile locale a vu son chiffre d’affaires progresser de 2,9% en glissement annuel à 69.110 milliards de wons.

Cela dit, la société a accusé un recul de 6,6% de son bénéfice net qui a atteint 4.650 milliards de wons et une chute de 13,8% de son bénéfice d’exploitation à 4.170 milliards de wons durant la période citée.

Hyundai a dressé un tableau plutôt sombre pour les prochains mois. «Nous prévoyons des incertitudes dans l’industrie automobile mondiale pendant encore un certain temps en raison du ralentissement des nouveaux marchés émergents et de la faible croissance dans les pays avancés», a estimé un officiel de la société.

La société avait annoncé plus tôt avoir vendu 3.479.326 voitures sur le marché mondial au cours des neuf premiers mois, soit une baisse de 1,7% sur un an. Ses ventes à domicile se sont de leur côté affaiblies de 3,3% durant la période en question.

(Yonhapnews)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*