Infos dernières

Le ministre de l’énergie confirme l’augmentation des prix du carburant et met le cap sur le GPL

Lors d’une visite de travail au Centre de recherche et de développement de l’électricité et du gaz (Credeg) à Alger, le ministre de l’Energie, Salah Khebri a confirmé que l’essence et le gasoil seront  touchés par une augmentation des prix en 2016.

Selon l’APS qui rapporte l’information, cette décision s’inscrit dans le cadre de la révision de la politique énergétique nationale qui doit promouvoir désormais l’utilisation des énergies “les plus disponibles et les plus propres” notamment le GPL/C et le GNC, a soutenu le ministre.

Il s’agit, poursuit-il, d’un “premier démarrage” visant à réorienter la demande sur le marché national vers le Gaz de pétrole liquéfié (GPL/C) et le Gaz naturel comprimé (GNC) en les rendant plus attractives que les autres types de carburants.

“Le marché du GPL n’a pas bougé depuis des années et nous nous retrouvons aujourd’hui avec une consommation de 10 millions de tonnes de gasoil parmi les 14 millions de carburants consommés annuellement. Il faut donc inverser la situation en agissant sur le prix, notre levier principal dans la politique énergétique”, explique M. Khebri.

L’agence nationale d’information indique que le ministère de l’Energie a demandé à Renault Algérie production (RAP), le seul constructeur automobile en Algérie, de fabriquer des véhicules hybrides essence/GPL dotés de deux réservoirs.

Pour lutter contre les phénomènes de la contrebande et de la surconsommation, le ministre a indiqué qu’il compte mettre en place, en 2016, un système de pilotage de la distribution qui “permettra la traçabilité de chaque litre de carburant depuis sa sortie de la raffinerie”, a-t-il dit.

(DZMOTION/APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*