Infos dernières

Les dommages collatéraux de l’affaire Volkswagen

Le scandale Volkswagen a eu un écho important dans le monde et même réussi à faire chuter des places boursières bien établis. Cependant il faut savoir que cette affaire a eu des répercussion inattendus dans certain secteurs à l’image du platine qui est devenu un métal moins précieux depuis le déclenchement du scandale. Rappelons que le constructeur allemand a truqué la mesure de pollution de ses véhicules diesel, ce qui a freiné l’essor de ce type de motorisation en Amérique du Nord, où le diesel commençait à peine à se développer. De quoi surtout remettre en cause le poids du parc diesel en Europe qui compte pas moins de 45 % des véhicules !

Selon le site RFI.fr, depuis cette affaire, le platine est passé sous les 930 dollars l’once, du jamais vu depuis six ans et demi. L’usage principal du platine, 30 à 40 % du métal précieux, c’est de recouvrir les catalyseurs des pots d’échappement des véhicules diesel. Et ce débouché est maintenant bien compromis. Cela n’arrange pas les affaires des groupes miniers, qui déjà se débarrassent peu à peu de leurs avoirs dans le platine. Les deux tiers de l’industrie perdent de l’argent, y compris les deux géants, Lonmin et Amplats, après cinq mois de grève dans les mines d’Afrique du Sud, où se concentre 80 % de la production; après également une chute prolongée des prix du platine, sur lesquels pèse le ralentissement de l’économie mondiale et particulièrement de l’économie chinoise, sans compter que les bijoux de platine n’ont plus autant la cote de Shanghai à Pékin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*