Infos dernières

Les ventes automobile Hyundai stagnent à l’international

Hyundai Motor, le premier constructeur automobile sud-coréen et cinquième mondial a vendu 4,96 millions de véhicules en 2015, alors qu’elle visait initialement un objectif de 5,05 millions. Elle prévoit des ventes globales de 5,01 millions d’unités en 2016. Les ventes de Hyundai ont particulièrement chuté en Chine , le plus gros marché automobile du monde, puisque la baisse atteint 7% en 2015, à 1,03 million d’unités.

Pour faire face, le constructeur veut augmenter ses ventes de 4×4 de villes (SUV), qui sont populaires sur de nombreux marchés émergents, et de ses berlines haut de gamme. En novembre, il avait annoncé une campagne de promotion pour ses nouveaux modèles de luxe sous la marque premium « Genesis » afin de se débarrasser de son image de producteur bon marché face à des rivaux plus importants comme Toyota.

Sur le plan économique, Hyundai souffre du renforcement de la devise sud-coréenne et du ralentissement de la demande en Chine, un marché stratégique. Le groupe a annoncé un bénéfice net pour 2015 de cinq milliards d’euros, en baisse de 15 % par rapport à 2014 et au plus bas depuis 2010.

Le renforcement du won coréen s’accompagne d’un affaiblissement du yen japonais, ce qui affaiblit la compétitivité des véhicules Hyundai sur les marchés mondiaux face à ses rivaux nippons. Le bénéfice opérationnel baisse également et s’établit à 6.350 milliards de wons, en chute de 16% sur un an, également au plus bas depuis 2010. Le won s’est affaibli légèrement fin 2015 mais cette baisse n’a pu compenser la chute importante des devises russe et brésilienne, qui ont affaibli les performances du constructeur dans ces pays. Les ventes sur ces deux marchés émergents devraient reculer cette année, tout comme sur le marché chinois qui représente environ 20% des ventes totales de Hyundai.

(Afp)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*